Larry Ellison, le patron de Oracle, nous l’avait, il voulait que la Coupe de l’America passe à l’ère Facebook. Je ne sais pas s’il parlait en terme d’espionnage de donnée mais en tout cas je vous invite à suivre la page Facebook de Tribormat. Je n’ai plus trop le temps de blogger mais j’adore partagé les infos sur l’America’s Cup, si ça vous dit on se retrouve sur ce réseau !

Matthieu

Tribord Amure, La Coupe de l'America francophone | Faites également la promotion de votre Page

Comments 3 commentaires »

Juste une petite photo de la mise à l’eau du dernier né de Luna Rossa.

AC72 Luna Rossa

Mise à l’eau de l’AC72 de Luna Rossa à Auckland. Est ce qu’il va voler ? En tout cas il a les ailettes pour sur les safrans et les dérives.

Comments 10 commentaires »

Pas facile de vous faire un résumé et je crois qu’il est préférable d’aller sur le site officiel pour voir les vidéos de la journée. Par contre nous n’avons pas droit au full replay lui aussi bloqué suite à l’accord avec Canal Plus. Ils sont vraiment bien plus c..s que je ne l’imaginais. Pour reprendre une petite phrase lu sur twitter (Voile Passion): AC34 ou comment scier le tangon sur lequel on est assis…

Voici un résumé… (si vous voulez voir les full replay, il y a des solutions en commentaire de ce blog…).

Ce que j’ai noté dans la course en flotte:

  • L’écrasante victoire des néo zéalandais dans la première manche du jour. Il m’impressionne toujours autant. Toutes les manœuvres sont propres, ils font très peu d’erreur, du beau travail.
  • Les italiens de Luna Rossa sont bien au niveau, ça fait vraiment plaisir. C’est le Luna Rossa de la belle époque, bien italien, propre en Prada. Une équipe pour lequel j’aimerais à nouveau retravailler.
  • Le départ volé par 6 bateaux, tous pris car c’est maintenant totalement gérer par l’électronique au centimètres prés. Difficile exercice en particulier en flotte.
  • ACWS Naples Résultats Jour 2

    En ce qui concerne le match race (pas d’image du tout…) la surprise vient de l’élimination de Spithill face à l’autre équipe d’Oracle. C’est une surprise mais c’est la faute à ce mode de sélection un peu directe mais au moins très simple puisque le classement en flotte est utilisé sans repêchage. Pour voir le mode de sélection je vous invite à lire ce pdf.

    Demain nous pourrons peut être suivre (sur la tv anglaise, voir mes billets précédents) les matchs de Energy Team contre Luna Rossa; et Artemis contre Team New Zealand. Puis dans l’après midi deux nouvelles régates en flotte.

    Et vous quels sont vos commentaires ?.

    Comments 104 commentaires »

    J’espère que vous avez pu voir les images de la journée, c’était dantesque. Yann Guichard l’a avoué c’était de la totale survie (src America’s Cup). Pour le plaisir, une courte vidéo de la journée.

    Sinon que dire… Les meilleurs sont encore devant. Les Français de Energy Team sont encore et toujours dans le coup. Les Luna Rossa ne nous ont pas encore montré leurs talents. Et Artemis a offert le spectacle avec un dessalage. Que demander de plus ?

    À demain en espérant qu’il y aura un peu moins de vent… enfin pour les équipiers qui souffrent, nous derrière nos écrans à suivre la tv anglaise on est cool.

    Comments 3 commentaires »

    Comme indiqué dans mon billet précédent Canal Plus Sport a acquis les droits TV des America’s Cup World Series pour la saison. Nous avions pris l’habitude de perdre notre temps à suivre les régates en live sur Youtube. C’était fabuleux, enfin une vraie audience pour la voile et la Coupe de l’America. Mais j’imagine que ces messieurs de Canal veulent en avoir pour leur argent et donc nous faire payer leur abonnement. Donc maintenant nous n’avons plus accès au flux live sur Youtube.

    UDPATE
    Le stream anglais disponible à cette adresse David http://bit.ly/HAfuom

    Donc vous avez une belle mire comme celle ci digne de l’internet chinois.

    Vous devriez avoir ça.

    Russell Coutts nous avait dit que c’était la Coupe de l’America de la génération Facebook, perdu. Je voudrais simplement dire à ces messieurs de Canal et autres qu’ils ne vivent pas dans le monde d’aujourd’hui, ils ne perdront pas d’audience, ni d’argent à ouvrir le flux sur internet en plus de la diffusion sur Canal+ Sport. J’aimerais croire que vous pourrez changer d’avis…

    En attendant, il existe des solutions, en particulier d’utiliser un proxy qui n’a pas besoin d’être anonyme, il suffit juste de ne pas avoir une IP en France, par exemple en Suisse, ou ailleurs.

    UPDATE
    Installer un Proxy:
    Par exemple dans Chrome installer une extension « Extension Anywhere » (par exemple). Puis définir un proxy gratuit par exemple en Italie, Allemagne, ou autre mais pas la France. Il faut chercher sur le net à Free Proxy. Je ne peux pas vous donner le mien mais sachez que ça marche.
    Puis activer le. L’ensemble de votre trafic va passer par là, donc éviter de le surcharger avec d’autre chargement de page (utiliser un autre navigateur ou le mode incognito).

    Comments 20 commentaires »

    J’espère que vous êtes prêt pour le grand spectacle des America’s Cup World Series de Naples. Vous êtes probablement comme moi, vous avez pris vos dispositions pour rester coller devant vos écrans avec ces magnifiques images et cette tension sportive insoutenable. Un petit billet aujourd’hui pour vous rappeler le programme et faire un petit point de la situation. Il y a du bon et du moins bon.

    Le programme en fanfare

    Les épreuves commencent cette après-midi par des épreuves en flotte.

    ACWS Naples le programme

    Nous devrions avoir des régates intéressantes sur un parcours très court proche de la plage avec un gentil thermique.

    Le parcours des ACWS à Naples

    En terme d’équipe, nous avons le gratin des AC45. On retrouve les spécialistes du catamaran du Formule 18 et du tornado (ex cata olympique) ou de sa nouvelle composante glisse, le 49er:

  • Yann Guichard sur EnergyTeam (Peyron Team), l’équipe française, finaliste à San Diego;
  • Fred Le Peutrec sur China Team,
  • Nathan Outteridge (master 49er) pour Team Korea,
  • Paul Campbell et Chris Drapper (49er), tous deux barreurs des Luna Rossa
  • Darren Bundock chez Oracle Racing.
  • Et puis il y a ceux qui ont réussi leur reconversion après nos bons « vieux » monocoques de l’America’s Cup:

  • James Spithill, Oracle Racing
  • Dean Barker, Team New Zealand
  • Terry Hutchinson, Artemis Racing (Sweden),
  • Le plateau est sympa et je vous le rappelle c’est là qu’est l’enjeu. En effet la différence entre les équipes n’est pas technologique, tous les catas sont identiques à part les voiles d’avant. Les régates se jouent sur la tactique, les manoeuvres, et la capacité à régler. Les heures d’entrainement sont donc essentielles. Toutes les équipes se sont entrainées à travers le monde avant cette épreuve à part Energy Team, Korean Team, et China Team dont les AC45 sont restés dans le cargo depuis San Diego en novembre.

    Les bémols

    Je ne vous fais pas un dessin, c’est la crise. Malgré la débauche de moyen pour cette épreuve et une cérémonie d’ouverture digne de la Coupe de l’America elle-même. Ce circuit souffre. Les retombées médiatiques ne sont clairement pas là. Larry Ellison a investi des millions pour monter un show télévisé unique, mais l’élan ne semble pas prendre. Les équipes arrivent difficilement à trouver des budgets. Sans surprise Bertrand Pace avec Aleph et les espagnols de Green Comm Challenge ont stoppé l’aventure faute de moyen. Comme je vous l’avais murmuré ici Oracle a offert le package de développement à Energy Team mais l’équipe française tarde à annoncer son partenaire. Le budget est très faible avec 15 millions qui assura une participation à minima pour la vraie America’s Cup en 2013 en AC72. Comme le dit Loick Peyron c’est dans un esprit de troc (source Ouest France). Il avoue prendre des risques personnels presque suicidaires, espérons que cela ne sera pas aux dépens des prestataires comme c’est malheureusement souvent le cas en France.

    La mauvaise nouvelle du jour c’est le partenariat de Canal Plus Sport pour la retransmission des épreuves. L’organisation va pouvoir financer ses énormes moyens télévisuels, mais cela risque de nous priver d’une retransmission en live sur youtube. Nous étions nombreux à proscatiner devant nos écrans et à commenter ces régates. J’espère que cela ne sera pas le cas, je n’ai pas la télévision et aucune envie de payer pour Canal Plus.

    A cette après-midi. Pour plus d’info mon twitter: twitter.com/trebormat

    Comments Un commentaire »

    Voici les dates et lieux des épreuves de l’America’s Cup World Series pour 2012 qui vont se courir en AC45.

    Les dates des ACWS 2012

    AC World Series Naples, Italy – April 11-15, 2012
    AC World Series Venise, Italy – May 15-20, 2012
    AC World Series Newport, USA – June 26 – July 1, 2012
    AC World Series San Francisco, USA – August 21-26, 2012
    AC World Series San Francisco, USA – October 4-7, 2012

    Seulement deux pays sont à l’honneur avec l’Italie et les USA à la différence de 2011 où le grand show c’était déplacé dans plusieurs pays. C’est assez étonnant que l’Italie ait une telle place sachant qu’une seule équipe est présente (mais quelle équipe !): Luna Rossa. On peut aussi s’interroger sur financement de ces épreuves sachant la situation italienne et les sommes demandées par l’organisation. Je sais aussi qu’il y a du remue-ménage dans l’organisation, les retombées médiatiques n’étant pas à la mesure de l’énorme investissement consenti par Larry Ellison. Ça vous étonne ?

    America's Cup - San Francisco

    America’s Cup World Serie – San Francisco Village


    L’America’s Cup est proche !

    Il est assez compréhensible que la fin de la saison se déroule à San Francisco, car nous nous approcherons sensiblement de la date de la vraie America’s Cup (juillet 2013) et des mises à l’eau des AC72. Les travaux sur le port de San Francisco ont été votés et devrait pouvoir accueillir pour la fin de l’année. On parle de cinq équipes, on peut imaginer: Team USA (Oracle), Team New Zealand, Artemis, China Team, Luna Rossa, et par exemple Energy Team ?.

    Luna Rossa America's Cup 34th - Auckland Deux AC45

    Les deux AC45 de Luna Rossa à Naples (Mars 2012)

    Il est peu probable que les équipes s’installent précocement à San Francisco avec leur AC72 comme nous avions pu le vivre à Valencia avec des bases occupées presque plus deux avant l’épreuve. Les Suédois sont confortablement installés à Valencia; et les Italiens comme les Néozélandais vont probablement rester à Auckland pour le développement de leur AC72. Reste les Français dont le planning se resserre de jour en jour, est-ce que nous verrons un AC72 en France rien n’est moins sûr. Qu’est ce que vous en pensez ?

    Comments 40 commentaires »

    Le 11 avril débute la première épreuve de 2012 de l’America’s Cup World Series. Les AC45 se retrouvent pour une nouvelle année de voile spectacle. L’occasion pour moi de vous faire un petit point de la situation en cette année pré-America’s Cup. La vraie Coupe de l’America aura lieu en 2013 à San Francisco. Il y a eu quelques changements pendant la trêve hivernale que je vais essayer de vous synthétiser.

    Une nouvelle aile pour les AC45

    Une nouvelle aile a été décidée pour cette saison 2012. Elle fait environ 9 mètres carrés de plus que l’ancienne. Je crois avoir compris que l’AC45 manquait de puissance dans le petit temps comme à San Diego. Ça me semble totalement fou tellement la puissance de l’engin semble importante, mais c’est probablement pour le spectacle… Bien sûr, les premiers à avoir mis en place cette nouvelle aile sont les grosses équipes dont Oracle sur San Francisco et Artemis à Valencia.

    Nouvelle aile plus grande en 2013 pour les AC45

    Nouvelle aile plus grande en 2012 pour les AC45, Artemis Valencia


    Combien d’équipe ?

    On commence par les mauvaises nouvelles, il n’y aura plus qu’une seule équipe française. Aleph conduit par Bertrand Pace, malgré les bons résultats de fin de saison à San Diego, ne sera pas présent par manque de budget pour cette nouvelle saison. Stéphane Kandler avec ALL4O se concentre de l’Extrem40 et ne sera pas non plus de la partie malgré un flou longtemps entretenu. Il ne reste donc plus que Energy Team conduit par les frères Peyron avec à la barre Yann Guichard. Selon les dernières rumeurs ils auraient trouvé un budget de 15 millions d’euros pour participer au circuit ACWS et engager l’équipe dans l’America’s Cup l’année prochaine. L’annonce du partenaire devrait être publiée dans les prochains jours. Ce budget est loin de 40 à 50 millions nécessaire à une campagne dans de bonnes conditions. Elle va au moins permettre de construire l’AC72 chez Multiplast avec le package de développement fourni par l’organisation (mis au point par VPLP).

    Luna Rossa AC45, première navigation

    Luna Rossa AC45, première navigation à Auckland

    La vraie nouveauté en terme d’équipe vient de l’inscription de la mythique équipe italienne Luna Rossa. Patrizio Bertelli a décidé de revenir dans l’épreuve après 3 campagnes infructueuses dont le point d’orgue fut la participation à la Coupe de l’America’s Cup en 2000 face à Team New Zealand. Une équipe qui est restée en poste plus de dix ans, un investissement et une expérience accumulée rare. Une bonne partie de l’équipe avait rejoint BMW Oracle lors de la dernière campagne victoire (une partie des navigants dont James Spithill mais aussi des designers). Ce retour se fait dans un contexte particulier puisque l’équipe italienne est accolée à Team New Zealand. Plutôt que d’acheter le package de développement comme Energy Team, ils ont préféré travailler de concert avec le design team néozeds. Il va sans dire que ça pose des problèmes aux autres équipes en particulier au defender qui a entamé des procédures pour légiférer sur les modalités de cet accord comme possibilité d’entrainement en commun. Il est clair que ce duo risque d’être un adversaire dangereux dont les Américains vont devoir se méfier.

    J’allais oublier, il y aura également une équipe anglaise… BAR pour Ben Ainslie Racing. Le multiple champion olympique apparaitra probablement sur le circuit en 2012 mais probablement très peu avant juillet avec les jeux olympiques de Londres. Il n’y aura pas d’équipe sur la Coupe de l’America en 2013 c’est juste pour les ACWS en AC45.

    2012, l’année des AC 72

    Le circuit des AC45 nous laisse un peu sur notre faim en terme de design. Il n’y a en effet aucune possibilité de design puisque le catamaran à aile des ACWS est un monotype conçu par le defender. Les équipes n’ont que la possibilité de concevoir les voiles d’avant (je sais, c’est du boulot). Nous avons aperçu, il y a peu Oracle (dont le nouveau semble être USA Team) essayer des foils sur ces AC45 en baie de San Francisco, mais sinon rien de croustillant. Nous savons que les équipes de design bossent à fond depuis au moins deux ans (Artemis, TNZ, et Oracle) sur l’AC72, le catamaran géant à aile qui va être utilisé en 2013 pour l’America’s Cup. En 2012, nous devrions enfin découvrir ce nouveau voilier. Il y a de quoi être enthousiaste vu les performances de l’AC45, l’AC72 en est la déclinaison en 72 pieds. La différence d’échelle va en effet poser des problèmes loin d’être négligeable. Artemis a choisi d’utiliser un ORMA 60 pour tester une aile géante pour tester à échelle à 1.

    Différence d'aile entre AC72 et AC45

    Différence d’aile entre AC72 et AC45 – Artemis Valencia – Photo copyright Sander van der Borch

    L’aile culmine à 40 mètres (comme Banque Populaire 5) de haut pour une surface de 260 m2, sans compter les voiles d’avant. C’est une structure en trois parties : un mât aile sur pivot sur lequel s’articule un premier volet lui-même suivi d’un second volet à la différence des AC45 qui n’ont que deux volets. Il semble aussi que les panneaux verticaux soient indépendants les uns des autres (On aperçoit un espace). Alors que sur l’aile de USA 17 et les AC45 ils sont collés, les panneaux vrillent pour avoir un profil linéaire de haut en bas. Je ne sais pas si c’est le cas sur l’aile d’Artemis, merci de partager vos impressions.

    L'aile de 40 mètres de Artemis en trois parties

    L’aile de 40 mètres de Artemis en trois parties – Photo copyright Sander van der Borch / Artemis Racing

    L’année va être géniale. Comment les équipes vont pouvoir se distinguer en terme de design ? Est ce qu’une équipe va trouver le trou de jauge qui fera la différence ? Est-ce que vous avez des idées sur la question ?

    Comments 11 commentaires »

    Creative Commons License
    Blog Tribord Amure par Matthieu by Matthieu ROBERT est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.