C’est Larry Ellison qui le dit « nous(BMW Oracle Racing) allons gagner la Coupe de l’America, à moins qu’ils (Alinghi) ne trichent » (source deal.com). Il est clair qu’ils sont en bonne voie pour s’approcher techniquement du graal, par contre en terme de modestie c’est plus difficile. Le juge Kornreich, de la court de justice de New York dit aussi que le Golden Gate Yacht Club serait un peu anti-sportif si il publiait le certificat d’immatriculation de BOR 90 seulement deux semaines avant la première course (source Alinghi). Je me demande qui lui a parlé de sport. Si les péripéties judiciaires vous amuse je vous invite à participer à la discussion en commentaire au sujet de l’accord entre la fédération international, l’ISAF, et Alinghi (c’est par ici).

Revenons un peu à BOR 90 alias DoGzilla, de son vrai nom USA. Voici la dernière vidéo produite par le team qui est vraiment intéressante au point de vue visuel mais aussi par les propos de Ian Burns au sujet du développement.

[media id=66 width=520 height=340 ]

Je ne vais pas essayer de faire l’inventaire complet des changements entre le trimaran de 2008 et celui de 2009 mais au moins vous donner quelques éléments.

Le mât

La première chose qui a réellement évolué rapidement c’est la taille du mât. Elle avoisine maintenant les 60 mètres alors qu’au départ nous estimions la perche à 50 mètres. Pour rappel le mât de Banque Populaire V culmine « seulement » à 40 mètres. Les voiles ont suivi le mouvement et la corne est encore plus énorme. Combien peut elle faire ?. Comment ça tient ?. Selon la rumeur le nouveau mât de Alinghi mesure 63 mètres !.

892424678_SD5_2664

Le mât de 60 mètres – 2009 – Gilles Martin Raget

Un autre élément a gentiment évolué avec le temps, le nombre d’équipier à bord. Souvenez vous en 2008, c’était la foule à bord avec des casques pour presque tout le monde.

892424678_080904-20977

la foule sur BOR 90 – 2008 – Gilles Martin Raget

Maintenant on compte moins d’une dizaine d’homme à bord. Comment est ce possible sachant que le moteur n’est pas encore à poste ?. A mon avis c’est simplement parceque le duel ne sera pas un duel mais une course de vitesse avec très très peu de manœuvre.

1022031405_SD40709_2125

DoGzilla se manœuvre à 4 – 2009 – Gilles Martin Raget

Nous avions été un peu surpris par le poste de barre qui n’avait pas de style.

892424678_SD40709_2310

Poste de barre type échafaudage – 2008 – Gilles Martin Raget

Maintenant la plateforme est bien plus petite réservé à une seule personne qui n’a qu’a bien se tenir.

892424457_SD5_2692

Poste de barre type casse gueule – 2009 – Gilles Martin Raget

On note sur la photo ci-dessus l’énorme dérive avec sa imposant trimmer. Combien elle peut faire de profondeur ? 6 mètres ?. On aperçoit également la cible (rond blanc sur le trampoline) nécessaire à la Sailvision. Vous pouvez relire mes billets sur ce système de mesure par le tag sailvision, en sachant que cette technologie va tendre à disparaitre au profit d’une instrumentation complète des lattes comme chez Alinghi (bien plus précis). Vous remarquerez également sur la photo la présence d’une perche avec un anémo comme sur Alinghi 5. Est ce que c’est le cas sur Banque Pop et Groupama ?.

La mue la plus importante est bien sur la forme des coques. Au début nous avions un trimaran classique à la ORMA.

892424678_SDSAIL4_0941B

DoGzilla typé ORMA – 2008 – Gilles Martin Raget

Son passage par les équipes du design team de BMW Oracle l’ont fait grandir du coté des flotteurs avec des étraves de type wave percing comme pour Alinghi 5 (à la mode…).

892424678_SD5_3432

USA à la mode wave percing – 2009 – Gilles Martin Raget

Le dernier point que je noterais parmi de très nombreuses évolutions sont les foils.

892424874_90sail3_1278

Un foil un vrai – 2008 – Gilles Martin Raget

Tout comme sur Alinghi les foils qui se sont gentiment transformé en dérive. Est ce que les spécialistes des foils sont capable de nous expliquer cette tendance ?. Est ce que l’on peut rapprocher ces formes de celle des foils de l’hydroptère ?.

New Dagger foil for DoGzilla

Une vraie dérive – 2009 – Source Dal Sailing Anarchy

J’aimerais votre avis sur toutes ces évolutions. Qu’est ce que j’ai oublié d’énorme ?. Merci de votre participation.

35 réponses à “BOR 90 continue sa mue avant de gagner la Coupe de l’America”
  1. marco dit :

    Belles photos et belle comparaison, Mathieu. Je pense que ce sont toujours des foils, mais ils doivent considérer que la forme circulaire n’est pas la mieux adaptée. Compte tenu des angles habituels de gite il y avait sans doute moyen d’optimiser, ce qu’ils ont fait. Maintenant, ce qui nous intéresse, c’est les modifs qu’ils vont faire, puisque le bateau doit rentrer en chantier. Compte tenu des problèmes de structure (souplesse excessive) qu’ils connaissent depuis qu’ils ont augmenté la puissance, je parierais pour une nouvelle version plus étroite et moins voilée, mais aussi plus légère. A condition aussi que les Suisses, qui prétendent que le bateau DOIT faire 90′x90′ car il a été déclaré ainsi, les laissent faire.

  2. Koen dit :

    Si je me souviens bien, les perches avec les anémos etaient presents sur BOR avant A5 etait sorti.

  3. Nicolas dit :

    Un interview de RC dans le 24h (quotidien suisse romand) de ce jour.

    http://www.24heures.ch/actu/sports/russell-coutts-alinghi-fait-tort-esprit-coupe-2009-09-22

    Une réponse à l’itw de EB à FR3 de lundi soir ?

    En tout cas la com des deux protagonistes fait fort.

    Nicolas

  4. kalibidou dit :

    Bonjour all,
    Perso j’ai l’impression que Dogzilla n’arrête pas de faire des modifs et je pense que ce n’est pas spécialement un bon signe (pour eux).
    D’un coté A5 bien réfléchis, construit et qui navigue avec son équipage qui le prend en main…. Puis quelques améliorations finales et de l’autre, construction d’un tri allégé mais sur une base de tri de transat, puis transformation sur transformation !! il me donnent plus l’impression d’avoir toujours un coup de retard nos amis ricans !
    Sinon, d’après les clips que j’ai vu je trouve que Dogzilla tangue pas mal par moment !
    A suivre et bonne semaine

    Kalibidou

  5. alberta dit :

    @ Matthieu : BP5 c’est 47 m de tirant d’air donc un mat d’environ 44, et pas de capteurs en bout de perche

    Concernant les new foils de BMOR, je pense que la partie rectiligne va leur servir de plan antidérive, et ils vont virer celle de la coque centrale ainsi que le safran (qui a déja été tronqué). La CC ne sera alors plus qu’une poutre pour tendre le gréement en longi. je serai pas loin de penser que les foils d’avant procuraient plus de lift qu’ils en avaient besoin (il y a peu de foto ou ils ont le foil tout en bas – celui sous le vent en tout cas ;-) ), et que ils vont replacer le curseur vers un mode plus archimédien.
    sinon parmi la foule de détails qui ont changé :
    ils ont passé les écoutes de voile d’avant en 2 brins , et sur des winchs primaires qui ont changé de marque (un obscure fournisseur de l’ ilinois je crois)
    les vérins de GHB sur les flotteurs + cascade de bas HB
    les transmissions de barre en tout rigide de flotteur a flotteur
    les barreaux d’UD des bras qui ont gonflé dans les crosses (voirs photos des foils)
    etc etc

  6. trebormat dit :

    Merci beaucoup Alberta, je savais bien qu’il y aurait du monde pour ajouter de vrai commentaire sur BOR90.
    Si je comprends bien tu penses qu’il vont retirer la dérive centrale et le safran. Ca fait un moment qu’on parle de ça mais bon si tu le dis. Mais sans ces éléments, c’est un peu un cata non ?.

    Au niveau des winchs tu es train de dire que notre fournisseur préféré a perdu ce marché. Je suis déçu.

    Merci encore. Et je te le redis, ce blog est ouvert pour tout auteur averti !

  7. D dit :

    J’ai cette impression : BOR a sorti son « super Orma 60″ en disant : on a fait la plus grande / puissante / extraordinaire machine du monde. Ils ont navigué avec Cammas, mis des casques, frimé et puis … rien.
    Puis Alinghi a sorti son bébé : tout nouveau, pleins d’innovations, pensé, réfléchi, … à partir d’une page blanche. Une vraie évolution dans le mileu des multi.
    Et depuis, BOR prend les trucs d’A5 un à un et les met sur son bateau.
    Mais peut etre me trompe je, je ne suis pas spécialiste.

    • trebormat dit :

      Bon je me permet de répondre à ce deuxième commentaire sur des impressions sur BOR. Le travail abattu par l’équipe de BOR est énorme et je crains au contraire que Alinghi n’est pas eu assez de temps pour le développement.
      Il faut quand même se rendre compte que la mue de BOR 90 est plus qu’impressionnante. Avoir une équipe qui est en mesure de faire évoluer si fortement un voilier est absolument énorme. Quand Glenn Asbhy dit que DoGzilla a fini son développement pour maintenant être travaillé comme un X40 ou un Class A, ça veut vraiment dire qu’ils sont très serein.

      Quant est t’il de l’évolution de Alinghi aux Emirats loin de son chantier quelques mois. Souvenez vous que ce n’est pas toujours le dernier modèle d’une équipe qui court la Coupe de l’America.

      Y aura t’il de grosse différence de vitesse entre les deux voiliers ?. J’en suis persuadé mais pour l’instant ceux que l’on entend le moins c’est les Suisses.

      On pourra dire que BOR s’est trompé dans son choix quand il n’y aura plus de dérive et de safran sur la coque centrale… comme Alberta l’évoque plus haut.

  8. leloublan dit :

    Pas tout a fait d accord
    Il ne suffit pas de supprimer les appendices sur la coque centrale pour transformer un tri en cata Je l ai vecu en 40 pieds
    La coque centrale permets de mieux pivoter le bateau au virement
    Son role de poutre pour raidir l etai est meilleur qu un reseau de rod carbone
    Et quand il y as du clapot et qu elle est juste dehors de l eau elle freine moins qu une martingale qui tape dans la vague
    De plus la largeur de USA lui permets de porter plus de toile plus efficacement
    Reste que tout ces avantages sont plutot valides dans le medium et la brise
    Et que Alinghi semble vouloir regatter dans 6 noeuds de vent………………………..
    Et la la legerete vas faire la difference

    • CBR dit :

      Tout à fait d’accord.
      On en revient à l’avantage crucial que revêt le choix du lieu des régates pour le Defender, qui peut typer son voilier en fonction des conditions précises dans lesquelles il pense avoir un avantage.

    • alberta dit :

      pas sur qu’une coque centrale soit une meilleur poutre qu’un réseau de cable.
      ça dépend bcp des choix de dimensionnement et de déformée acceptée.
      de même que la souplesse de plateforme de BMOR, qui pourrait etre bcp moindre avec plus de came dans les bras donc plus de poids

    • trebormat dit :

      Même sans dérive, ni safran BOR 90 reste un trimaran et effectivement la différence avec le cata de Alinghi reste de mise.

      La capacité de mieux virer du trimaran est réel mais souvenons nous que le DoG match ne sera pas un duel avec du match race. On peut prédire le minimum de tack et je n’ose imaginer que Alinghi puisse perdre le match sur ce point.

      En terme de frein à votre avis c’est la coque centrale ou la martingale qui gagne ? humour…

      Sur la raideur à la toile y a bcp à dire et je vous invite à regarder le gréement.
      J’aimerais faire des simulations, les trajectoires risquent d’être quelques peu différentes. Arrf je n’ai pas le temps.

  9. extremeblue dit :

    Je pense aussi qu ‘ils vont supprimer la dérive centrale / safran. C est la tendance appliquée par Nigel Irens / Benoit Cabaret sur le dernier TRI 50 mis à l’eau. Pour ce qui est de la corne, il est clair que cela est plu sperformant et la tenue est faite par ce que l’on nomme des arbaletes en carbone. Cette corne permet de mieux controler la chute et d’abaisser de manière significative le centre de poussée, ce qui est notable vu la hauteur du mat.
    Cordialement

  10. xav dit :

    Article tres interessant
    c’est theoriquement impossible de faire un autre bateau car ils n’ont droit qu’a un seul bateau selon le reglement. Donc ils doivent le modifier, ils ne peuvent pas en constrire un autre. (selon moi y a des proces qui se preparent mais bon)
    toutes les modifications de USA sont logique et il est normal que les americains « copie » A5 en effet alinghi 5 est concu pour le plan d’eau choisi USA non donc ils doivent l’adapter…
    Le mat me semble etre la derniere arme secrete que chaque syndicat sortira puisqu’il ne peuvent changer en gros que cette piece. la coque doit etre assemblée dans le pays d’origine maintenant sur un multi c’est quoi legalement la coque???
    Selon moi la version finale de USA ressemblera un peu a un D35 (www.decision.ch) en effet une coque centrale ne touchant pas l’eau mais etant la que pour reprendre les forces. (en gros on cache l’araignée avec une coque profilée)
    enfin voila mes sentiments

    • alberta dit :

      effectivement on cache l’araignée dans ne coque profilée, c’est une bonne formule. Sauf que tout le « profilé » ne sert plus a rien a part prendre du poids.
      des poutres en compression en haut et des UD en traction en bas, avec ce qu’il faut pour les maintenir écartés l’un de l’autre et job’s done.

      • leloublan dit :

        Bon ces bateaux se tordent sous la traction du hauban au vent et un tube est toujours mieux que un reseau de cables
        Et quand la martingale touche l eau bonjours le coup de frein
        Rappeleons que lAlinghi Black avait toutes les peines du monde a depasser les 25 noeuds
        justement parce qu il freinait avec la martingale
        Mais dans 6 noeuds de vent ca vas……………

        • alberta dit :

          un tube est toujours mieux qu’un réseau de cable : c’est un peu simpliste :
          le tube sera forcément mieux qu »un cable en compression (corrige moi si je me trompe) mais en traction pure y’a pas vraiment de raison de mettre un tube car tu n’as pas besoin de stabilité. donc la meme quntité de fibre mais sans la résine c’est pareil (sinon on aurai des haubans en tube)

          concernant la torsion engendrée par le GHB, je pense que A5 a traité le probleme par le Y, ainsi que par de copieux encastrements de bras dans les coques, en longi

          • leloublan dit :

            Je parlai du tube pour la torsion bien entendu mais dans une coque centrale il y as de la traction ,de la compression,de la torsion de la flexion etc on est d accord Aucune solution n est evidente la preuve :la novatrice pseudo coque centrale des D35 n as pas ete rerise sur A5

        • asdf dit :

          mmmm

          c pas si simple que ca!

          ya la tension de l’etai qui fait travailler la structure longitudinale en flexion (comme une banane). Le reseau de cables et poutres peuvent avoir la meme raideur que la coque c est juste une question de dessin. Sauf que les bordes de cote du bateau ne servent a rien en flexion donc du poids pout kedal comme dit alberta. Faut aussi savoir que question raideur c est plus la profondeur de la coque (oracle) ou l’espacement entre la poutre et les elements en tension (alinghi) qui comptent et dans ce case la, Alinghi a une structure bien plus efficace (rapport raideur poids, c’est mathematique)., apres faurait estimer le windage, le drag hydro etc… mais bon impossible de juger en regardant comme ca.

          ya en effet de la torsion aussi dans la structure, d ou le Y d alninghi qui repdrend un peu le principe des bras en X des anciens tri 60, mais honnetment la coque centrale sule ne fait pas grand chose

          Pour la defence d oracle, arretez de dire que Alinghi est plus innovant qu oracle, c est aussi un copier coller ( et scale up) de Le black qui date d’il y a 10 ans (dessin Seb shmidt)

          Reste la mise au point, et la totalement d accord avec mat’. c est d’ailleurs ca qui justifie le choix conservatif des deux equipes et non spas les foils comme beaucoup esperaient.

          • marco dit :

            « Sauf que les bordes de cote du bateau ne servent a rien en flexion donc du poids pout kedal comme dit alberta. » Heu! Là tu exagères un peu quand même.

          • asdf dit :

            oui bon pour les cotes de coque je me corrige, ils contribuent tres tres peu a la rigidite mais servent a reprendre le shear ce qui n’est pas rien. Mais quand tu les compare aux « barres de fleches » de la structure c’est qd meme beaucoup de poid

  11. JB Lorient dit :

    Whaou, y’a du niveau, là !! mais le candide a presque l’impression de tout comprendre…
    En tout cas merci aux auteurs avertis qui savent si bien transmettre les secrets de leur passion et/ou métier. C’est peut être ça le secret du succès de ce blog : pas d’insultes, des passionnés, un sujet passionnant et pointu. L’impression pour l’amateur d’être au resteau du coin (la marmite d’Olivier à Lorient par ex) attablé avec les pros, au coeur des discussions les plus pointues de la planete voile…
    Merci encore.
    @ Alberta : perso, j’aurais préféré que le cuseur aille vers un mode moins archimédien, mais bon… il reste le bon viel hydroptère pour ça…

  12. marco dit :

    Je suis allé voir les photos sur SA. On voit clairement le profil. Vous avez raison, les foils sont désormais des dérives (au moins dans leur partie haute). Je me demande quel angle de remontée au vent ces multis auront au bout du compte.
    « les transmissions de barre en tout rigide de flotteur a flotteur » bien vu. Ce n’est pas la première fois qu’un multi revient à un système plus rigide donc plus précis. Et là de la précision il en faut.
    « les barreaux d’UD des bras qui ont gonflé dans les crosses ». On le voit bien sur les photos. Ils ont renforcé les bras. C’est du bricolage et ça n’améliore pas le rapport poids/rigidité des bras. Alors? Doit-on s’attendre à des nouveaux bras?
    Je crois en effet que tout le monde s’accorde pour dire que USA est plus lourd. C’est en tout cas l’impression qu’il donne. Ce serait étonnant qu’ils ne fassent pas quelque chose dans ce sens.
    Un dernier mot à propos du tangage qu’on reproche à DZ. Il ne faut quand même pas oublier qu’il s’est entraîné sur la côte Pacifique où la houle est peut-être un petit peu différente de celle du Léman. lol.

  13. saulnier dit :

    est ce que ce brillant parterre de causeur érudits à prévu de ce rassembler dans une « cantine  » avec super écran large pour vision ces matchs. lorient, paris, geneve
    quelssont les spots pour assister et vibrer sue ces préliminaires alléchants

    Mat en avant toute !!

  14. [...] continue sa mue impressionnante. Vous pouvez relire les premières transformations dans ce billet de septembre. Si je résume les dernières informations sur le sujet: on doit s’attendre à [...]

  15.  
Répondre


Creative Commons License
Blog Tribord Amure par Matthieu by Matthieu ROBERT est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.