Un tout petit billet relatif à la question de la nationalité dans la Coupe de l’America. Je vous renvoie à mon billet précédent pour plus de détail: BMW Oracle Racing veut toujours gagner la Coupe de l’America sur le tapis vert. Vous avez été nombreux (52 commentaires !) à commenter la nouvelle attaque de l’équipe américaine contre les suisses. Les avis sont très partagés mais en dehors l’agacement persistant face aux incessantes procédures judiciaires, la question est de savoir l’intérêt de cette nouvelle fronde: Tom Eham, le conseiller juridique de BMW Oracle Racing a bien profité de son noël, il nous explique le pourquoi du comment:
Tom Ehman, Golden Gate Yacht Club Spokesperson

Tom Ehman, America's Cup killer

Tom Ehman, America’s Cup killer

Je retiens esssentiellement ces deux phrases:

Virtually every racing sailor in the world knows North Sails’ molded-construction is proprietary and unique to its Minden plant in the USA. It is the only place in the world where such sails are constructed. Nevada is not Switzerland…. When the two sides meet, GGYC is prepared to give the defender reasonable time to manufacture sails in Switzerland and take other remedial measures.

C’est bien de temps que l’équipe américaine a besoin. Il est clair que BMW Oracle Racing avec une dizaine de jours de navigation avec la aile-voile rigide n’est pas encore prés pour régater face au catamaran de Alinghi 5. Ce dernier a navigué presque tous les jours depuis deux mois dans les émirats. Sinon au sujet de la question de savoir si Alinghi est capable de réaliser des voiles de la même qualité que le 3DL du nevada dans un délai raisonnable, j’en doute. Je crois plutôt que la défense Suisse est la bonne et susceptible d’influencer les juges: la voilerie North Sail fournit à Alinghi un composant sous la forme de panneau 3DL qui sont assemblés en Suisse. D’ailleurs ils persistent dans cette voie dans leur dernier communiqué à lire ici. Qu’est ce que vous en pensez ?.

BMW Oracle Temporary Base Valencia

Position des bases pour la 33ème Coupe de l’America à Valencia

Pendant ce temps Alinghi et les autorités de Valencia prépare l’épreuve. Pour l’instant aucune date n’est réellement fixé. La date du 8 février reste la date du juge et le 12 ou 16 février de pure rumeur sachant que les autorités portuaires semblent vouloir autorisé des navigations uniquement le week end… Probablement pour des raisons médiatiques mais aussi de sécurité.

MW Oracle's temporary "reception and assembly" base in the commercial port. Valencia, 23 December 2009

MW Oracle’s temporary base in the commercial port. Valencia, 23 December 2009. Photo copyright Pierre Orphanidis / Valencia Sailing

Selon Richard Gladwell de Sail World, les Suisses préparent le suivi des régates à la télévision avec une caméra embarqué et un suivi virtuel Virtual Eyes (source sail-world). C’est cool non ?. Maintenant il nous faut les dates !. Au plus tard le 8 Janvier, Alinghi publiera la notice de course (NOC). En espérant qu’elle convienne aux américains…

Bonne semaine. Et merci de rester courtois dans vos commentaires, ne me forcer pas à intervenir…

77 réponses à “Le monde de la voile tolére mal la bêtise de la Coupe de l’America”
  1. Seis dit :

    Ernesto a decide aller au Default Match. Alors, il doit respecter les seules DEUX regles de construction. LWL et CHEZ-SOI.

    Alinghi a accepté de parler pour accorder la question CHEZ-SOI.

    BOR rapelle aujoud’hui que les voiles c’est pas le seule probleme de CIC. Ensembler l’épine, qui est structurelle, au RAK, c’est aussi contraire au Deed.

    Mais on veut arriver à une solution accordée avant la regate.
    Trés bon. Alinghi veut accorder les questions. Bon aussi pour eux, en premier lieu.

    Peuves tu nous mettre ici le dernier statement de BOR avec ses questions et reponses? Il est trés claire. Merci.

  2. Leloublan dit :

    Alinghi vas t il naviguer avec les fameuses voiles noires dont le tissu a ete invente en Suisse (comme le 3DL …)
    Et dont il existe une unite de production en Suisse meme si le brevet a ete vendu a North par ……Bertarelli

    • Peelman dit :

      Leloublan – pls do a research of the 3DL patents on the Internet & you will see that the inventors were employees of North & the patents were invented using North R&D in USA. The patents are assigneed to North Marine & North Sails. Further North was sued several times successfully on their 3D process as the inventors infringed on other patents from other inventors & sailmakers ie Peter Conrad & Sobstad Sailmakers.

      As to the black sails they were again developed by North (in Swiss) as they needed access to the 3D molds technology. Developed for Alinghi but North is the Assignee

      If the R&D molds are still in North Swiss why didn’t Alinghi use them for A5?

  3. mathieu A dit :

    Personnellement je pense qu’il est possible de produire des voiles aussi performantes que du 3DL, par contre dans ce délais ça me parrait difficile (j’ai pas dis impossible!). La performance de north sur ce produit est quand même en partie médiatique! Par contre le fait que BOR sorte ce point juste maintenant montre bien que leur seul souhait est de repousser le match, et pas d’obtenir un quelconque mutual consent sur ce point qui aurait pu etre établi y’a 6 mois!

    • Peelman dit :

      I agree that 3DL is not the end all of the best sails. Other sailmakers products of segmented string or balanced string sails are just as good a North. ie Quantum, Stobstad, Elvstrom, Banks & etc

      Remember it was EB’s choice to go this route as GGYC offered MC with a CSS since the beginning. It was even stated in the NOC. Hence SNG has to suck it up & play by the DOG rules unless they are willing to MC on something but they have yet to offer as the Defender anything.

      http://www.ggyc.com./GGYCChallenge.pdf

      GGYC is serious about CIC as this DOG is being used to sort out a lot of issues clubs like SNG don’t understand about the Deed. What happens in the NYSC can be used in the future to stop hijacks of the Deed DOG.

  4. Seis dit :

    Mathieu, c’est assi trés interessant et bref le communiqué d’Alinghi. Ils disent que le bateau qu’ils vont presenter sera construit en Suisse, mais puisqu’on sait pas encore quel sera ce bateau la question n’a pas encore de sens…

    J’arrive pas a comprendre. Surtout si on veut regater en fevrier.

    • mathieu A dit :

      Il n’est tout simplement pas impossible qu’Alinghi ait de nouvelles voiles en construction, et que les 3DL soient des protos car plus rapides à réaliser (je pense que les panneaux 3DL sont les plus grands au monde). Je me rapelle avoir entendu parler d’essais d’autres matériaux tres légers en suisse il y a quelques années. Je pense que les largeurs de laizes sont toujours limitées aux alentours de 3-4m, donc une voile d’A5 c un boulot monstrueux, mais pas impossible que ce soit plus performant que du 3DL!

      Après je viens de voir que la suisse a un consulat a valence, mais je pense pas qu’A5 rentre dans le garage!

      Pour le bout dehors, si oracle peut monter son aile a valence (et ajouter des panneaux, volets, …), pourquoi alighi pourrait pas monter son bout dehors a RAK?

      • Seis dit :

        J’ai cogité aussi sur la question du bout-dehors… Je vois une seule possible difference. La considerer pas bout-dehors mais épine dorsale, structurel pour l’ensemble du bateau… Est-il possible?

        • mathieu A dit :

          je trouve dommage que tu réfléchisse dans ce sens… Tu cherches une raison pour attaquer le bout dehors et ne pas attaquer l’aile… et si on cherchait des solutions pour aller plus vite plutôt que des sources probables de procès?

          • Peelman dit :

            Wingsail/hardsail – Please reveiw the DOG of 1988 & you will see a wing in a sloop configuration was used. Also, under ISAF Equipment Rules a sail is

            An item of equipment attached to the rig, used to propel the boat including any of the following added parts when they are present:
            sail reinforcements
            batten pockets
            windows
            stiffening
            tabling
            attachments
            other parts as permitted by class rules.

            Further the some of materials used in the wing are hard, soft & laminates which is fine under ISAF.

            http://www.sailing.org/2011.php

            Rational of the sprite problem is easy as it’s a part of the boat when removed the boat falls apart. It a part of the boats construction the boat can not do without to complete it’s construction. Somewhat like putting a new hull on A5 in RAK.

            If SNG gets the IJ together the issues will be addressed but the problem is many expect SNG to not meet with the IJ until the very last moment as Tillet & others are all over the world.

  5. Le problème sera toujours entier car même si des voiles sont fabriquées en Suisse c’est avec quel tissu (ou peau) ? Le tissu (ou peau) est-il lui aussi fabriqué en Suisse ?
    Et les bouts ils sont fabriqués où ? Et les fibres de Dynema ou autres ???

    Tout le problème vient dans une refonte du réglement de la Coupe écrit il y a plus de 150 ans et qui aujourd’hui, avec la mondialisation, n’est guère d’actualité.

    Y’aura-t-il du Coka dans la base Suisse à Valencia ? Là est la véritable question ;o)

  6. Modesty Blaise dit :

    Deux commentaires (et demi):

    1. Mis à part le point souvent énoncé que le matériau de base des voiles provient du pétrole ou du carbone dont il est impossible de savoir d’où il vient (et il faut donc arrêter quelque part avec la règle de nationalité), on peut se demander ce qui importe le plus dans les voiles: la fabrication ou la conception? Les machines de North ne produisent que des panneaux sur des instructions décidées par les designers d’Alinghi. Sans parler de l’assemblage, bien sûr…

    1.5. A l’heure de l’internet et des mails, on peut se demander si les designers, architectes et autres concepteurs qui échangent des courriels et travaillent en réseau dans le monde entier le font toujours depuis leur pays. RC n’échange-t-il pas des idées avec son team (et ne « construit-il » donc pas son bateau) lorsqu’il est à l’étranger pour des régates?

    2. Les Américains devraient éviter de s’engager dans cette avenue car il est de notoriété publique que leur hydraulique provient de Cariboni en Italie…

    • gyls29 dit :

      Sauf si l’équipement hydraulique est un équipement catalogue et donc non spécifique au trimaran
      Ou alors que BOR est parti d’un équipement catalogue et qu’il l’a adapté aux USA avant de le mettre sur le tri
      Cariboni possède une gamme catalogue maxi qui n’est pas négligeable

  7. Kalibidou dit :

    De tout façon les ricains vont aller au bout de tout ce qui est possible et inimaginable pour repousser la date (aujourd’hui les voiles..demain autres choses et ainsi de suite …) Ils leurs faut plus de temps!

    • Hubert dit :

      Tout à fait d’accord et c’est bien ce que Matthieu nous explique. BOR n’est pas un chevalier blanc à la recherche du respect de ce qui n’est pas écrit dans le Deed. BOR a englouti des millions et des millions de dollars dans le seul but de gagner la coupe. Ils savent que leur voile rigide est un atout décisif face à Cheezila. Il leur faut donc du temps pour être à 100% le jour de la course. De toute façon cette nouvelles salve des Américains est toujours ça de plus pour essayer de déstabiliser leur adversaire.

  8. Seis dit :

    Je pense que le but de BOR n’est pas du tout gagner du temps. La demande sera presenté au Jury de l’ISAF. Temps de reponse tres rapide. Pas probleme pour decider avant la 8 fevrier.

    Mais quelle est la reponse d’Alinghi? Il n’a pas encore signé le document qui va permettre decider au Jury ISAF. Et ils disent que la question peut pas être étudié parce qu’on sait pas encore quel bateau ils vont presenter. À vous la conclusion.

    • Peelman dit :

      SNG has to produce their boats for measuring Feb 1 for measuring Feb 1 – 6. That’s when the protest would be filed as CIC has to be ceritified with the measurers.

  9. Roody dit :

    Mouais, là ça commence à me saouler réellement pour la première fois, la cup est pour dans à peine plus d’un mois, une action, deux, trois, quatre etc… Mais là franchement faut arrêter d’être dupe, eux même le disent ils veulent du temps alors qu’ils demande une bonne fois pour toute du temps au lieu d’aller chialer dans les juppons des juges américains! Sinon j’espère que les voiles seront belles et bien suisses, pourquoi pas les fameuses voiles noires entre-aperçues lors de l’AC 2007…

  10. Popov dit :

    Bonnes fêtes à tous pour commencer…
    Et si tout ça ne vous amuses que très peu (la cup) j’aurai le temps de vous inviter à naviguer sur des nouveaux esquiffs très étranges et très vieux…
    Ils sont cousus, mais aucune études structurelles n’a été effectuée (il n’avaient pas les moyens à l’époque)… Je ne peux pas promettre que la conception soit bien franco-francaise (plutôt grecque archaïque), par contre la construction des ligatures sera 100% marseillaise.
    Merci Matthieu pour ton blog… Sans ces deux milliardaires nous n’aurions pas l’occasion de suivre tes (très) chouettes commentaires… et nous n’aurions pas de lieu pour débattre (et nous entre-déchiré vu les derniers post…). Un grand merci et bonne année à tous en espérant que ceux qui en manque retrouve du boulot.
    Popov

  11. Fred dit :

    Si l’on suit le raisonnement rigide de BOR, alors faudrait-il tout simplement interdire à tout pays n’ayant pas un véritable accès à la mer (je dis véritable par opposition à celui de la Suisse qui se fait via un fleuve, le Rhin) de disputer l’AC.
    On ne peut sérieusement pas demander à un participant, fut-il challenger ou defender, de rentrer dans son pays à chaque modification devant être apportée sur son bateau. Imaginez un peu l’AC32 avec BOR et Team NZ rentrant à plusieurs reprises dans leur pays pour effectuer des modifications structurelles sur leur bateau… On croit rêver.
    Corrigez-moi si je me trompe mais il me semble que le brevet (exclusif) relatif aux fameuses voiles noires a été vendu par EB à North Sails. De quoi rendre la situation encore plus ridicule…

    • Peelman dit :

      The difference is with other AC’s they have had Mutual Consent on many items. In the modern era they had Interepretive Resolutions to bypass the true meaning of the Deeds CIC. SNG struck those from the Deed hence true meaning of CIC, past history & practices of the AC will be looked at by the IJ & then the NYSC if anyone doesn’t like the IJ’s answer..

      http://www.a3.org/ac2000_Resolutions.html

      • Fred dit :

        I’ve understand this important difference but it’s still a crazy situation for me: 100% mutual consent or 100% DoG, I’m missing something like a good compromise;-)

        • Peelman dit :

          The 33rd so far is the ONLY AC that has no Mutual Consent at all. The 1988 AC had some MC as well even though it was a DOG.

          The rules of the DOG are to be those of the Defenders (usually those of the Annual Regatta which was done in the past except the 33rd), the Defender is the only one who can offer Mutual Consent. This is why SNG is loosing so much in court as they are trying to change their rules when they have no rights to ie the LWL is a good example of a rule that has been around the AC since the Deed & understood in sailing to mean Load Water Line without rudders.

  12. Leloublan dit :

    On peut penserQuand a la vente du brevet des voiles noires on peut penseque E Bertartarelli as non seulement vendu le brevet a North mais qu il as aussi pris une participation au North buisness

  13. on bien compris que le PR de Bor est de l’eau bénite pour Seis, pour autant que dire de la date à laquelle GGYC a disqualifié RAK et que dire aussi des attaques constantes de Bor au sujet de (ex) la soi disante collusion financière avec le jury, il y a certainemnt lieu de blinder les contrats car on connaît la puissance de persuasion de L.E auprès des tribunaux américains qui n’on pas hésité à contredire quasimment tous les rendus de Mercury Bay en sa faveur. A quand une (vraie ) juridiction internationale pour la Coupe de L’America et non pas des USA ! comme certains sont enclins à le croire naivement quitte à s’en faire les chantres à grands coups de Google translator ! certainement pensent-t-ils avoir tort de s’en priver, pour autant l’esprit qui en ressort est plus proche de l’éthylisme végétatif que de l’esprit de compétition. Heureusement quand même que la coupe même si elle est déjà bien pleine, finira par se jouer sur l’eau pour se terminer ensuite à Albany ?

    • Peelman dit :

      I’m using Gtrans so excuse me if I read you wrong. Basically you are saying that GGYC has been favored by the NYSC? That’s very far from the truth & you need to read to understand how the legal system works in the US. Also if you do not like how the Deed is governed & alwasy will be by NYSC you need to go race for some other cup.

      RAK was not & never will be Deed legal as it doesn’t conform to US laws which govern the Deed & the Trust it belongs too. The Judge pointed out that the event has to conform to NY Anti-Discrimination Laws which could be contested if anyone (sailors or non-sailors) tries to take the AC to a place like RAK.

      What a lot of people miss out on with the AC history is that it is about sailing. The Defender as a host YC has no special rights to gain any advantage as it is a Trustee under NYSC Trust Law, it’s a YC under ISAF to follow the practices of sailing by being a neutral host YC & finally sailing under the Basic Principle is a self-regulating sport. SNG being in court & loosing 13 out of 14 motions demonstrates that they don’t understand this 3 principles. Further SNG has lost at the hands of 3 international sailing judges experts who are 3 out of the 5 of the IJ.

      As to MB many are confused as to it giving the Trustee special rights. The NYSC COA didn’t nor did the lower courts. All that was decided was that SDYC had a duty as the Trustee to be competitive by putting on the water the best boat they could. That was a cat which still qualified under the Deed as it had 1 mast & under 90 feet. The judges actually confirmed that SDYC as the Trustee had to separate themselves from their sailing team as the Trustee under NYSC Trust Law has duties & obligations to fulfill to insure they are neutral so the challenger/beneficiary can compete on equal terms with the Defenders sailing team.

      I feel as many do that unless GGYC get all the legal issues out of the way before they race that the AC will be tied up in NYSC for many years to come. Further GGYC is very serious about having SNG removed as the Trustee to insure a Trustee that acts as the Deed & laws require is managing the event. Likelyhood is that it will be RNZYS. It’s a sad move but needs to be done to insure the AC gets back on track.

      • Fred dit :

        Thanks for these precisions about the us legal system. It’s very interesting and I think there are some major differences with the swiss or french legal system.
        I’m not surprised about most of the decisions of the NYSC, they are quite logical. I just disagree with the last one regarding RAK because of the very ambiguous terms used by the retired judge Cahn. In the swiss legal system it would have been possible to argue that it’s possible to understand and interprete the words of Judge Cahn (by refering to the letter of his words) in favor of RAK. This position is comforted by the fact that BOR didn’t react on this choice during a long time. Of course it’s all about interpretation but I think it’s defendable. The error in this dispute (RAK/Valencia) was not made by BOR or Alinghi but by Judge Cahn. Sorry for my english, I hope you understand what I mean.
        Regarding the actual AC, I agree with you on the fact that all legal issues should be closed before the race. I don’t want a war during the next 10 years. I don’t agree with you on the last point. I don’t think that SNG is doing it worst than BOR (by far) and that they should be removed as trustee. The only problem of the actual AC is the war between Bertarelli and Ellison (and their ego and their millions).
        We wouldn’t discuss about all these legal issues if the swiss had chosen an existing challenger as challenger of record. That was their unique error. The rest is just a stupid and boring conflict (except for the lawyer$).

        • mathieu A dit :

          I quite perfectly agree with this point of view!

        • Peelman dit :

          Northern Hemisphere – I can understand the terms are ambiguous if someone doesn’t have the needed background with this in understanding how the Deed can be read, history of the AC, NYSC Trust Law & NYSC law. The fact is that law allows for carving out & that’s what JC did & that was explained in the Appeal Decision & Order at the bottom of page 2 –

          http://www.ggyc.com./Decision%20&%20Order%2015Dec2009.pdf

          GGYC’s objection to RAK – GGYC wrote 6 letters warning SNG that they needed to get Mutual Consent on any other Northern Hemisphere (NH) venue than VLC. I believe the earliest letter is June 19/09.

          http://www.ggyc.com./GGYC-SNG%20letter%2009.06.19%20signed%20final.pdf

          GGYC had given SNG ample warning but it’s really up to SNG & their USA lawyers to know the law & the Deed when it came to RAK. They have no excuses & if in doubt they can ask the court versus having to wait to GGYC to file contempt. By GGYC always having to file contempt against SNG to get fair rules, it looks bad for the AC, sailing & SNG as they look like cheaters or idiots for not understand the Deed, AC, sailing & NYSC laws.

          RAK in the future – this venue is already being talked about as being against NYSC Anti-Discrimination Laws due to several reasons. This was mentioned by the Judge already. Even if teams have Mutual Consent to go to RAK it can be taken to court & be stopped by anyone filing a motion in the NYSC. I like many other sailors do not support RAK due to the concerns the Judge brought up & I’ve lived & working in the ME.

          GGYC Breach of Fiduciary Duty (BOFD) – BOFD suit filed with the NYSC Civil Branch is to put a stop SNG regardless if they win or not. As decided in the NYSC they have not been fair under the Deed nor sailing as a host YC. More importantly they have not fulfilled their duties and obligations as a AC Trustee. Every time they go to court & SNG losses it gives more strength & reason to the BOFD suit for GGYC. SNG has only won 1 out of 14 motions, lost at the hands of a expert sailing panel, 2 levels of Appeal court & many expect SNG will be taken to court on dragging it’s feet on starting the International Jury as SNG has not signed off on the IJ insurance & etc so they can start work. Many want to see the IJ working now as they can tell SNG what to do within sailing but many expect SNG will still go to court if they loss with the IJ on Deed, NOR, SI & other issues.

          SNG & a qualified Challenger – the 33rd ACP was the « worst text in AC history ». If the same is tried with a qualified Challenger it’s really doubtful that any would show as the key players have spoken out against that 33rd ACP but more importantly the need for a independent event management entity that has nothing to do with the Trustee. This was discussed at the World Yachting Forum & all but Brad Butterworth could agree. He said it will be tough to do which means SNG still doesn’t get it as they want to be the F1 boss of the AC.

          The bottom line is the Deed is a NYSC Trust & it can not be owned by anyone. It was created for the sailing community of which the Trustee is charged to fulfill their duties & obligations to those beneficiaries. A Trustee/host YC who can’t separate themselves from their sailing team is going to have legal problems. Sadly all the losses SNG has had in court is making the AC better for the future as future winners know more about the AC & what the Deed is saying & how the NYSC will govern & protect the AC Trust which firstly is about sailing & not some big commerical event that someone owns.

          ————

          You have some great discussions here & I would encourage more research of the materials to increase the understanding of the AC. Relying on newspaper articles or SNG & GGYC press releases is more commentarty that what the other documents say. Both clubs have good databases of materials to read & be used as reference points –

          SNG – http://www.alinghi.com/en/33ac/news/index.php?idRubr=&idIndex=656&idPage=1

          GGYC – http://www.ggyc.com./acnews.php

          Btw I don’t support either team as I’ve always supported NZ & AUS even though I don’t live there. Hence my position is that GGYC is right & SNG is wrong in how they understand the AC & it’s future. If GGYC goes the way of SNG, well they will be wrong & they will face the music like SNG is now.

          Happy New Year :-)

  14. mathieu A dit :

    ce qu’il faudrait en fait c une dead line, a partir de laquelle plus aucune action en justice ne serait possible! En gros tu sors tes arguments, la décision est rendue, et apres tout le monde sur l’eau…

    • Peelman dit :

      That would be nice but it’s up to SNG the Defender & host YC to acts properly with it’s duties & obligations for the AC & the sport. The statements that the AC is stacked for the Defender & that they have certain rights can not be proven in past history as all events in the Deeds history were Mutual Consent. Further the Defender must act within current practices of the sport. SNG downfall is they have not separated their role as the host YC from their Defending team. Hence this is why they are loosing at all 3 levels of court & with the expert sailing panel. SNG will also loose with the IJ as 3 out of 5 judges are the expert panel as well.

  15. Poule dit :

    Ben tu vois Mathieu A de ce que j’en comprends c’est exactement ce que demande BOR.

    On règles toutes les questions avant par MC ou par le Jury comme ca il ne pourra pas y avoir de remise en question du résultat après. Je t’accorde que c’est en partie stratégique comme ca il pourront dire, après, nous on a essayé de regler les choses avant mais Alinghi n’a pas voulu (puis certainement aussi pour gagner un peu de temps) mais au moins la proposition est là…

    Alinghi choisi maintenant de rentrer dans le jeu de BOR et c’est son droit en disant moi je ne te dois rien et j’arrive avec le bateau que je veux le jour j. Mais il ne faudra pas se plaindre si la coupe revient devant les juridictions après les régates.

    Je trouve la stratégie de BOR très bonne en terme de com. Il prévoient même les coups a venir.

    Mais bon on aura toujours les éternelles Alinghophile, qui prennent le train en marche sans avoir suivi l’histoire depuis le début, venir dire sans argumenter que cette action est trop et que y’en a marre ect…..un peu facile. Quand on début l’histoire là ou cela nous plait on en tire forcement des conclusions hatives

    • mathieu A dit :

      Vos arguments me font un peu rire aussi.. .BOR est le gentil et veut régler les problèmes avant pour ne pas qu’il y ait de procès apres? Mais y’a qu’eux qui pourront faire un procès apres sur ce point! Alors pourquoi ils ont pas demandé de clarification la dessus avant? A5 navigue depuis juillet avec ces voiles!

      C sur la stratégie de BOR est bonne en terme de com (et encore…), mais j’etais pas au courant qu’on parlait d’une agence de com la, je pensais qu’on parlait de régate?

      Personnellement je reste sur le coté régate, et je vous cite la règle 61.1.(a) des RCV: « Un bateau ayant l’intention de réclamer doit informer l’autre bateau à la première occasion raisonnable. « . Forcément ces règles ne s’appliquent pas sur un plan légal ici, mais l’esprit des règles ISAF va clairement dans ce sens. Devant un jury quelqu’un qui réclamerait sans avoir suivi cette règle se retrouvera a la porte du jury immédiatement, ou perdra obligatoirement en appel si la réclamation est jugée quand même.

      • poule dit :

        Si tu lis bien mon message je ne dis pas que BOR est gentil mais au contraire t’accorde qu’il est un peu filoux das sa démarche!

        Pour le reste.. ben c’est parfait alors … qu’attend Alinghi pour permettre au Jury de faire son travail alors?

        Par contre on parle bien d’ »intention » c’est çà et de première occasion raisonnable. Sauf erreur BOR a dit qu’ils avaient l’intention de réclamer si Alinghi refusé de s’asseoir autour de la table. Et ils ont laissé un délai de reflexion. Comment est traitée cette notion d’intention dans un cas comme celui là c’est intéressant?

        • mathieu A dit :

          En général on considère que c’est quand tu t’appercois de la faute qu’il faut te décider, en gros quand tu vois une faute, la premiere fois que tu croise le fautif tu dois le prévenir de ton intention. Si tu croise (au sens passer a portée de voix) plusieurs fois ton adversaire sans le prévenir et qu’apres tu réclame, ce n’est pas recevable. Mais encore une fois ce ne sont que les regles ISAF, et je pense qu’oracle s’en fout completement tant qu’ils sont pas sur l’eau et en course. Il faudrait aussi voir la version anglaise de la regle qui est peut etre plus claire

          • poule dit :

            ok

            Donc si on doit prévenir avant c’est pour donner une chance de réparer avant c’est ça?

            C’est un peu ce que fait BOR non. Genre  » bon aller change tes règles pourries vient t’asseoir autour de la table on discute un coup et en fonction du résultat je renonce a réclamer »

            BOR pourras toujours dire qu’il n’avait pas l’intention de réclamer mais que c’est parce qu’Alinghi n’a pas voulu discuter (réparer) les sujets avant qu’il a décidé de le faire.
            C’est un peu capilo tracte mais bon je pense que ca se défend.

            Sur la stratégie et la com ils se valent tout les deux. C’est oeil pour oeil et dent pour dent et aucun des deux ne lachera le morceau.

      • Peelman dit :

        GGYC informed SNG in the summer of 2009 on the CIC & it was in the papers.

  16. Seis dit :

    Alors, nous sommes tous d’accord. Il faut regler toutes les questions avant la regate. N’est-ce pas?

    Le Jury ISAF, pas biasé parce que sans américains, doit entreprendre ses travaux au plus vite. N’est-ce pas?

    Alors, il nous manque seulement qu’Alinghi signe le document qui permettra au Jury commencer à decider.

    Voulez-vous écrire une lettre ouverte à Ernesto pour le demander de signer?

    • Jack dit :

      « il faut », « il nous manque » … Soit Seis fait partie du syndicat US, soit cela devient vraiment pathétique …

      • Poule dit :

        Jack et sinon t’as des remarques constructives???

        Au cas ou tu n’aurais pas remarqué le français n’est pas la langue maternelle de SEIS donc il utilise des expressions simples pour exprimer ses idées au contraire de toi qui semble utiliser des expressions/attaques simplistes pour ne rien exprimer du tout

      • trebormat dit :

        Merci Poule pour cette mise au point je m’apprêtais à le faire.

        Merci aussi à toi Seis pour ta participation toujours intéressante.

        @Jack, relis la dernière ligne de mon billet stp.

  17. Gr dit :

    Petit pb de CIC pour BOR : VP ou LP sont-ils citoyens ou résidents US depuis plus de 2 ans ?

    Si je ne dis pas de bêtise, la règle de nationalité est toujours en vigueur pour les designers (
    http://en.wikisource.org/wiki/Deed_of_Gift#Resolutions_adopted_by_the_Flag_Officers_and_General_Committee_of_the_Royal_New_Zealand_Yacht_Squadron_on_December_19.2C_1996_-_.28The_.221996_Resolution.22.29 )

    • gyls29 dit :

      Il semble également que ce point ne soit pas un point très clair du DoG.
      Ce point pourrait aller contre les deux camps…Car je ne pense pas que le design team d’Allinghi soit 100% suisse.
      Je pense qu’à la vue des bateaux, les 2 camps auraient intérêt à se mettre d’accord sur le fait de s’assoir sur les règles de construction et de conception dans le pays du team, sinon il semble que dans le détail, les 2 pourraient avoir des soucis.

      • Peelman dit :

        CIC is about the location not if they are nationals designing in that location. The AC IR use to state a nationality clause but the IR have been removed by SNG.

  18. Twrch dit :

    de toute façon Oracle continuera les procès quand il aura perdu sur l’eau, donc autant régater en février avec des protêts en suspens, gagner,
    et lui envoyer la coupe sous forme de puzzle si il gagne sur le tapis vert. ;)

    J’ai l’impression que pas mal de bateaux Americains de la coupe avaient des voiles Ratsey au début du XXe siècle (faites en coton d’Egypte, pas du sud des EU).
    Ratsey était le meilleur voilier à l’époque et ils avaient monté un loft à NY. On est dans le même cas de figure non?

    J’éspère que le soutient de BMW à cette équipe va cesser après cette coupe, on est franchement dans le lamentable.

    • gyls29 dit :

      On n’est pas du tout dans le même cas de figure.
      Le coton est une matière première.
      De même que le mylar, le carbone, le kevlar… dans le 3DL, il peut provenir de n’importe où.
      Par contre le procédé même de 3DL est une conception, la mise en place des fibres est spécifique de chaque voile fabriquée.
      Je pense donc qu’une mise au point du jury est importante, car la réponse peut être positive pour chacun des camps sachant que Allinghi transforme ensuite les panneaux de 3DL

  19. Seis dit :

    Pas probleme, Mathieu. Ces choses me font sourire… Tu sais bien que j’ai aimé Alinghi jusqu’à l’invention du CNEV.

    Écrivons-nous la lettre ouverte à Ernesto pour permettre le Jury ISAF de commencer à decider?

    Je pense qu’il lit cet blog…

    Je veux voir une belle regate et un resultat definitif en fevrier!

    • Fred dit :

      On le voit, chacun a son favori et chacun avance des arguments plus ou moins rationnels pour défendre son camp et/ou reprocher l’attitude de l’adversaire. Personne n’échappe à la règle…
      Pour ma part et ainsi que je l’ai déjà expliqué dans un post précédent, je n’ai jamais mis un pied sur un voilier et n’en connaît pas les spécificités techniques. Je me suis intéressé pour l’AC début 2000 lors de la création d’un syndicat suisse au magnifique logo, nommé alinghi. J’ai suivi leurs aventures durant les 8 à 9 dernières années par TV et internet interposés. Comme tout le monde, j’ai peu goûté à l’épisode du CNEV qui était de très mauvais goût et qui, malheureusement pour le sport, a permis à BOR d’attaquer sur le terrain juridique.
      Si je caricature la position américaine, nous avons aujourd’hui un LE qui se présente comme le sauveur de l’AC face aux suisses qui ont voulu dénaturer l’AC et transformer le règlement de façon à rendre toute défaite impossible (ce reproche est assez savoureux lorsque l’on repense à ce qu’ont fait les américains avec l’AC pendant 100ans). N’étant pas dénoué de tout sens de l’autocritique, je n’ai pas accordé d’emblée ma confiance à Alinghi dans ce combat des coqs. J’ai d’abord essayé de comprendre les choses. Or, j’ai beau chercher – avec mes connaissances très limitées du milieu nautique certes -, je n’arrive toujours pas à voir en quoi le règlement initial de l’AC33 concocté par les suisses était si insoutenable qu’il justifiait qu’on les condamne pareillement. Je serais donc content de vous lire à ce propos en priant instamment tout un chacun de rester rationnel et un tant soit peu objectif. J’aimerais avant tout comprendre et obtenir des explications censées (et non pas de simples positions partisanes dénuées de toute analyse). Sans doute ai-je omis quelque détail et je pense que ce site, qui regroupe de nombreuses personnes éclairées, est le meilleur endroit pour en parler?
      - S’agissant tout d’abord du jury mis sur pied à la discrétion de l’organisateur, je trouve cette idée très discutable. Elle aurait certainement pu faire l’objet de modifications sans combat juridique. Sans l’excuser (ce n’est pas très digne d’un double vainqueur de l’AC) je ne pense tout de même pas que l’on se serait trouvé en république bananière pour autant. Il y a des règles internationales auxquelles on ne peut déroger. Les régates auraient donc obligatoirement dû s’y référer. J’ai de ce fait l’impression que ce reproche relève avant tout du procès d’intention. Cette impression est accentuée par le fait que cette règle a avant tout été critiquée par des personnes clairement frustrées par le succès d’Alinghi: Russell Coutts pour les raisons que l’on connaît et Bruno Troublé qui perdait son précieux gagne-pain avec la disparition de la LV Cup (telle qu’on l’a connue).
      - S’agissant ensuite du nouveau format / de la nouvelle jauge proposés par Alinghi, que n’a-t-on pas entendu? Je suis d’accord avec nombre d’entre vous pour dire que les classes america des AC 30, 31, 32 était superbes, que leurs combats (match-race) sont passionnants, etc, etc, mais en fin de compte, j’ai toujours eu la sensation que de nombreuses réactions négatives venaient du seul fait qu’on entamait un changement profond (design, type de course, etc, etc), ceci alors même que l’AC a toujours été en perpétuelle métamorphose. Certain disent pourquoi changer une formule qui gagne. Moi je dis pourquoi ne pas changer, ce d’autant plus que le nouveau format envisagé par les suisses se voulait meilleur marché (un seul bateau)? N’oublions en effet pas qu’entre l’AC31 et 32 plusieurs syndicats ont éprouvé mille peines à réunir le financement nécessaire (on ne parle bien évidemment pas de LE). Sur ce point encore je peine à déceler un réel problème, sinon qu’il obligeait tous les teams à ressortir leurs crayons et leurs règles.
      Toujours sur ce sujet, on a également accusé Alinghi de lancer ce nouveau format en ayant dans le même temps déjà débuté les travaux de développement et de construction de leur propre bateau, obtenant de la sorte un avantage insoutenable face à la concurrence. Ce reproche semble pertinent mais là encore, j’ai l’impression qu’il est infondé puisque lorsque le defender et les challengers (hors BOR) se sont mis à table, ils sont rapidement parvenus à un compromis dans lequel il était stipulé que les dimensions / la jauge serait définie ultérieurement et au terme d’un accord mutuel, rendant de facto impossible toute construction anticipée.
      Parmi toutes ces critiques, aucune n’est farfelue ou totalement infondée mais je n’arrive pas pour autant à déceler ce qui était censé tuer l’AC… En tous les cas, je n’en distingue aucune propre à justifier le recours au combat juridique version BOR. Y en aurait-il d’autres?

      • Twrch dit :

        salut Fred, quelques remarques à propos de ton post.

        « je n’arrive toujours pas à voir en quoi le règlement initial de l’AC33 concocté par les suisses était si insoutenable  »

        En effet, j’y vois une opportunité pour Oracle de gagner la coupe, si aucun défi n’avait été lancé la coupe se serait courrue come d’habitude.

        « S’agissant tout d’abord du jury mis sur pied à la discrétion de l’organisateur »

        Il s’agit d’un jury d’un jury de l’ISAF composé uniquement d’anglo saxons, donc on ne peut pas dire qu’Alinghi favorise son côté, je ne voit pas ce qu’on peut leur reprocher de ce côté là.

        « les classes america des AC 30, 31, 32 était superbes »

        On peut discuter un moment sur l’eshtétique des bateaux, mais on ne peut pas nier que la jauge était en fin de développement et que les budgets explosaient pour des gains minimes. Je pense que faire une nouvelle jauge était légitime.

        « Toujours sur ce sujet, on a également accusé Alinghi de lancer ce nouveau format en ayant dans le même temps déjà débuté les travaux de développement »

        Comme tu le dis, la jauge avait été remise à plat et devait être mise à jour avec les challengers.

        Dans le défi, je vois une tentative de « hold-up » de la part de L.Ellison bien plus grave que la malheureuse histoire du CNEV.

        Son défi en multi avec l’idée qu’Alinghi ne pourrait pas construire à temps est tombée à l’eau et après toutes les péripéties que nous connaissons
        il se retrouve dans une situation pour le moins difficile, son bateau a peu d’heures de navigation avec l’aile, on peut penser que Alinghi est plus performant, donc maintenant il attaque sur la fabrication des voiles. ( On se souviendra que le 3dl et le 3di sont à la base des inventions faites par des Suisses et vendues à North) franchement c’est gonflé et antisportif au possible.

        Je me réjouis de voir les modifications apportées à Oracle au cours de son transport à bord d’un bateau Libérien ou Panaméen ;)

        A part ça, quel est le degré de travail nécessaire sur un produit pour obtenir un label « Swiss made »? ces histoire de fabrication risquent de prendre un sacré bout de temps à démêler, et le gentil Oracle ne va pas se gêner pour faire durer.

        Vivement Février sur l’eau, les demêlées juridiques après les régates auront vraiement l’air ridicules.

        • renard dit :

          Une petite question aux specialiste de la règle du home made : Et le moteur il n’est pas apparemment construit dans le pays d’origine:
          - le moteur BOR est apparemment un moteur de Formule 1, conçu et construit en Allemagne et donc pas vraiment disponible en catalogue
          - le moteur d’Alinghi serait par contre un moteur catalogue modifié par Alinghi.

          Qu’en pensez vous ?

        • Peelman dit :

          SNG was offered a Mutual Consent challenge similar to the 32nd organization & a DoG. SNG chose DoG. Please read the GGYC NOC on page 4, top paragraph

          http://www.ggyc.com./GGYCChallenge.pdf

        • Fred dit :

          Je vois les choses de la même façon.
          C’est certain qu’au départ, BOR a proposé un compromis mais il était par nature voué à l’échec (AC32 bis). Il ne restait donc plus que le DoG. C’est ce côté-là qui m’irrite au plus haut point chez les ricains. Les autres challengers ont montré la voie à suivre en ouvrant de réelles discussions et en acceptant également certains compromis. Au final ils sont les seuls à être punis. Dommage…

          • Peelman dit :

            Yes they have been punished by SNG not taking Mutual Consent to a AC like the 32nd. The big questions is whether any of those teams return if the 34th has a protocol like SNG 33rd. IMO many will keep doing the Louis Vuitton has they have no interest in a one sided AC like SNG proposed in the 33rd.

          • Fred dit :

            Punished!? You forget the facts: after some fair negociations (I mean here real negociations were everybody is doing it on a constructive way and bringing some compromises), Alinghi and all the challengers (minus BOR) found a mutual consent on all points about a 33rd AC. The initial project of Alinghi was corrected in many ways and was accepted from everybody… except BOR. This final project wasn’t a « one sided » AC! I think we can discuss a lot about it but we’ll never agree on it. Let’s wait and see if BOR (if they win) make it better. I personally doubt about that…
            For the future, I’m not so pessimistic: I’m sure that most of the challengers will return if the 34rd looks at least like the compromise which was found during the negotiations.

          • Jack dit :

            Tout à fait d’accord avec Fred.

            Quant aux innombrables références liées à la fortune des belligérants, il est bon de se rappeler qu’Alinghi a essayé de faire avancer la Cup dans une direction et de proposer un modèle économique (réduction des coûts, visibilité médiatique) permettant à des teams de ne pas dépendre de grandes fortunes, et de pouvoir créer des projets à long terme.
            Dans ce cadre-là, il était bien compréhensible qu’Alinghi essaie d’assurer une certaine visibilité à ses propres sponsors, et donc de participer à un certain nombre de régates.
            On ne peut donc que regretter que l’évolution vers une Cup plus populaire (même si cela a pu déranger certains sponsors, Vuitton pour ne pas les nommer) soit stoppée par l’acharnement juridique d’Oracle

          • Peelman dit :

            Please follow the paper trail as no one had a probelm with re doing the 32nd except SNG.

            Why did Bruno Trouble walk? Why did the AC teams from the LVWS & WSTA?

            Where was the Challengers Commission? Are you saying that Alessandra Pandarese who’s been on several Commission got it wrong?

            Outside of Alinghi & BOR who had money? No one & that’s why the teams flip flopped.

            Why did some teams pay to enter & others did not?

            Why were some teams or so called poodles promised bridging funds & other not? Where are those teams now & how do you think they could have funded a successful AC program?

            I understand there are some emotions out there on many forums as some worked for teams that no longer exist or they got bad checks. That’s sad but the reality is that the AC is not a professional league & probably never will be as it’s a Trust & Challenge Cup governed by the NYSC & sailing. Also, there are so called Traditionalists of the AC (Guardians of the Cup), GGYC somewhat that will fight in the courts to keep the AC as close to what the writer had intented. The reality is the AC can not & will to be hijacked in the way SNG has tried & is still trying.

            If you look at what has going on now & what the majority of the key teams are saying, the 33rd ACP was wrong & one sided. Further as we have seen in court SNG ideas of the AC are a problem. Their ideas are in conflict with the AC, the Deed & sailing regardless of a qualified Challenger or COR.

          • Fred dit :

            Bruno Trouble? What a reference, he lost is job as big organisator and the lot of $ which are coming with. Of course he is unhappy. Even if this person is respected in the world of sailing that don’t means that he is objective in this conflict! Wrong example.
            The initial 33 AC proposed by Alinghi was perhaps bad but the compromise founded was ok. For me it’s not serious to yet pretend that the challengers were forced to make it. They never declared this and that’s just a bad argument. Again: compromise or initial 33AC, if Alinghi had choosen a real challenger and not CNEV we wouldn’t discuss about it at all. That would be the reality of the actual AC. If good or bad, I think it’s just a matter of point of view. I don’t think that the fans of BOR and Alinghi can really decide about that: their (our) opinions are by far too subjective. The only 3 things I’m sure about the conflict is 1) both teams are responsible of it; 2) without both teams a real compromise about a 33rd AC (not the 32bis from BOR) would have been found a long time ago; 3) GGYC and Alinghi doesn’t have the same ideas but the americans are certainly not what we can call « guardian of the cup ».

          • robby latointe dit :

            Fred, tout a fait d’accord avec tes 3 points, mais j’ajouterai que ce n’est pas au Defender de choisir le Challenger
            Le Defender se doit d’accepter tout challenge valide, c’est la base de la Cup et c’est la ou Alinghi a tout fau !!
            la selection du challeger etait organisee par Louis Vuitton et B. Trouble depuis 25 ans en dehors du controle du Defender
            et Louis Vuitton s’est fait doucement mettre dehors par Alinghi qui voulait prendre le controle de la selection
            Le fait ensuite de se choisir un challenger fantoche montre la volonte d’Alinghi d’imposer un protocole a sa main, ce qu’il n’aurait jamais pu faire avec un veritable challenger. Ce n’est pas une simple erreur d’Alinghi, mais ca montre la veritable derive dans l’idee de Bertarelli pour la Cup.
            Pour BOR, je pense pas qu’ils se prennent pour un chevalier blanc defenseur de la Cup (meme si certain fan de BOR voudraient le faire croire…)
            Je pense que Ellison a depose un challenge valide et serieux, donc legitime, pour la victoire, pas pour amuser la gallerie. Il fait tout pour avoir un match avec des regles acceptables : il defend ses droits face a un Alinghi qui n’a d’abord pas voulu reconnaitre son challenge puis tenter de le disqualifier ou de lui imposer des regles inacceptables…

          • Peelman dit :

            There are 2 sides to Bruno story but after so many years he was not made welcome by EB & company. Seems Bruno has no problem with other teams in forming the LVWS & the WSTA

            How can anyone say their was a compromise by the teams as they flipped & flopped all other the places? What funds did any of them have to exist on? How many sailors had already been stiffed on their pay? Why were some teams not required to pay their fees & other were? There was maybe only a couple of solid teams in the mix but the bottom line is that there was only 2 teams that had the money & those are the ones now sailing.

            Even if SNG gets a legal Hip Pocket Challenger but the protocol is just as bad there is a good chance it will go to court again & other teams aren’t interested in showing up. Sure there will be some so called poodles who need EB help with money but what sort of challengers will they be when it comes to limited funds? Again, the talk by the sailors is very few want to sail under a one sided Defender protocol. Sadly too many look back at the 33rd ACP & are upset about lost jobs & etc but that’s not about the AC. It’s a challenge cup for those that want to sail in a competition focused on design & construction of boats from their countries. The AC is not some regular run pro circuit. If folks want some pro league there are many elsewhere but not the AC.

            Sadly with the 33rd ACP with CNEV we know what Alinghi wants to do & their track record in court doesn’t help them with light & truth either. What GGYC is going to do in the future is unknown but many feel they will go the road of a independent event manager who has nothing to do with the Defender. This what everyone wants except SNG which is what Brad Butterworth said at the WYF.

            Note that GGYC has proven that the Defender/Host YC has to be fair which will safeguard problems down the road. What GGYC has won in court has been for the greater understanding of the AC for all. The Trust, NYS law & the Deed are not there to let everyone do anything they want under Mutual Consent nor make up the rules for a DoG. Alinghi will face lots of opposition in trying to take the 34rd AC to RAK. In all likelihood it will be contested as that in not their usual waters & more importantly RAK doesn’t conform to several NYS Laws like anti-discrimination & etc. SNG also has a Breach of Fiduciary Duty suit coming up this month as well which effects SNG whether they win or not –

            http://www.ggyc.com./GGYC%2010%2026%2006%20Complaint.PDF

      • Poule dit :

        Pour ceux qui veulent se faire une idée des éléments sur le point de non retour

        Je pense que l’on peut en trouver une partie là et : http://forum.cupineurope.com/viewtopic.php?t=360&postdays=0&postorder=asc&start=225

        et également aux alentours de la page 60 de ce blog

    • hérisson dit :

      merci de ces précisions et de tes commentaires souvent très instructifs, il est vrai que l’on a souvent l’impression a te lire que tu roule en BMW, les Ti Suisses ne sont pas des anges (ceux qui courent sur le Leman savent bien qu’il faut se mefier de certains Bateaux Enervants…) mais le coté procédurier des américains qui jouent avec les délais pue aussi… alors j’espère que la décision se fera sur l’eau et qu’ensuite les avocats se retrouveront au chomage pour de longues années

      • Poule dit :

        non juste une vieille Corsa de 91!

        En fait c’est surtout les positions pro-Alinghi sans arguments (juste c’est inadmissible, y’en a marre….ect…) qui m’ont poussé a internvenir car elles commencaient a dominer le débat.
        J’aime juste le débat et apporter de la contradiction là ou elle semble manquer. Pour autant si ce Blog avait été pro BOR j’aurais certainement défendu Alinghi!
        C’est aussi dans ma nature je suis toujours pour le plus faible dans un évement sportif ou pour celui qui est entrain de se faire lyncher sans contradiction dans un débat!

  20. JacquesM dit :

    Matthieu, y’a un pb de mise en page sur ce post depuis hier. Les commentaires sont coupés. Si tu regarde les commentaires du post suivant c’est OK.
    J’ai testé avec IE7 et Chrome idem

    Merci et A++

    • gyls29 dit :

      dans le même esprit, je trouve dommage la disparition en page d’accueil du cadre commentaires récents.
      Cela n’aide pas à suivre et je pense que des commentaires intéressants passent inaperçu car cachés dans le fil des commentaires.

    • Hubert dit :

      C’est à cause du long lien de Gr posté le 29 décembre 2009 à 15 h 25 min

  21. alison dit :

    et les enrouleurs de BOR, vous en connaitre la provenance ? Je pense pas qu’ils sont Made in USA….

  22. Seis dit :

    On pourrait parler de l’histoire du conflict de cette Coupe, mais ça serait trés long. Pas de sens maintenant de chercher qui a été le mechant…

    Voilà les faits essentiels. Faits, pas valorations.
    Oracle a presenté un Défi qui a été validé. Alors, il a offert un multichallenge en monocoques avec les regles de la AC 32. Alinghi a réfusé et decidé aller au Default Match du Deed en multicoques.

    Nous sommes ici. Il y a trés peu de regles dans le Default Match.
    Et le Jury ISAF doit definir les doutes sur les regles.
    Je pense qu’il n’a pas de sens discuter sur des questions que vont être decidées par les experts du Jury International de l’ISAF.

    Si on veut une regate et un resultat definitif et pas contesté en fevrier, il faut que le Jury travaille et puisse ressoudre toutes les questions avant la regate.

    C’est pour ça que je demande ici à Alinghi de signer deja le document qui va permettre au Jury de commencer son travail.

    Je pense que c’est la seule chose positive qu’on peut faire pour obtenir un resultat definitif en fevrier.

    Pas de valorations, mais d’accepter oú sommes nous, et chercher la fin du cauchemard.
    Si vous voulez le demander ça, vous pouvez le dire aussi en « Répondre » ici bas.

    • Fred dit :

      Je pense que tu as bien résumé la situation Seis. Alinghi a tenté d’imposer ses règles (bonnes ou mauvaises) en désignant un challenger fantôme, BOR les a poussés à la table des négociations et cela n’a abouti à rien d’où la situation actuelle.
      Difficile de désigner un coupable et une victime dans ce conflit. Chaque camp a une vision des choses, qui était peut-être défendable au départ mais qui avec le temps et les mauvais coups est juste devenue honteuse!
      Sur le point de départ du litige, il ne faut toutefois pas se leurrer: la négociation BOR-Alinghi ne pouvait qu’être vouée à l’échec. D’une part, Alinghi voulait une nouvelle jauge, BOR pas et d’autre part, on peut raisonnablement imaginer que les visions de Coutts et Bertarelli étaient aux antipodes les unes des autres puisque c’est un des points principaux ayant conduit à leur divorce quelques années auparavant. Ajoutez à cela l’égo démesuré de deux milliardaires qui aujourd’hui en sont arrivé à mesurer leur… pour voir qui a la plus grosse et c’est bon, tout les ingrédients pour un scénario catastrophe étaient réunis!
      Personnellement, j’ai hâte qu’on en termine avec cette AC33 qui, peu importe le vainqueur, n’aura pour moi aucune valeur, aucune saveur. Le génie des constructeurs n’excuse pas tout même si Cat et Dogzilla sont magnifiques. Plus vite ce sera terminé, mieux ce sera. Mon seul espoir: que l’AC34 ressemble à une vraie AC, avec plein de challengers, une ancienne ou une nouvelle jauge, du public en masse et surtout… un règlement fair-play qui n’avantage le defender que de façon modérée (et non pas un simulacre de règlement).

  23. Poule dit :

    Je vous conseil de relire les réponses que Peelman à insérer un peu partout dans les commentaires – très instructif

    PEELMAN IS OUR MAN!

  24. Seis dit :

    J’ajoute aussi la demande à tous les deux, BMW Oracle et Alinghi, de presenter au Jury TOUTES les questions avant la regate, pour qu’on puisse avoir un résultat definitif de la regate.

    Pas laisser rien qui puisse permettre une misse en question du résultat.

    Le monde de la voile, et le public en general, ont besoin de voir se finir cette histoire.

    Un match BOR-Alinghi, un résultat.

    Merci.

  25. jb dit :

    Aller, on arrête tous ca, on met la main à la poche, on offre à ces deux affreux deux optimists tout beau tout neuf et on les laisse se chamailler entre eux. Personnellement la coupe était un rêve pour moi il y a encore 2 ans, je ne peux plus le dire a présent …

    • mathieu A dit :

      je veux bien participer pour les optis! sinon j’en ammene 2 a valence et on les leur remet en main propre pour une petite regate dans le port! (j’ai aussi 2 class 1m, plus facile à transporter)

  26. Seis dit :

    À cet moment, je sais pas qu’est-ce que Alinghi va faire… Sur la question des voiles CIC, ils ont changé de réponse. Ils ont dit la première fois qu’elles étaient made in Suisse, et maintenant que les voiles ne font part du bateau qui doit être CIC.

    Ça me semble trés dangereux! Ils ont réalisé que, si les voiles sont « made in Suisse » parce que assemblées en Suisse, alors, Alinghi 5 est « made in RAK », parce que le changement qu’ils ont fait là a éxigé dessambler et reconstruir l’integrité estructurelle du bateau! La « longer spine and all the rigging associated » n’est pas seulement un bout-dehors mais une partie essentielle de l’estructure.

    Je vous copie les paroles de Grant Simmer à la web d’Alinghi: « we now have a longer forward spine tube, with all the rigging associated to that. Fitting the new spine and making sure that the rigging is tensioned correctly is a big part of the job which is happening today… and we are doing some structural checks before sailing again.

    À cet moment je suis pas sûr qu’ils aient travaillé avec la regle « construire chez-soi » en tête, pas pour les voiles, pas non plus pour le bateau. Aprés avoir réalisé cet point, je suis un peu désolé.
    Il faut faire les régates!
    J’espere que la SNG pourra arriver à un accord.

  27. Nonaud dit :

    Je pense que sur le CIC (pris au pied de la lettre) les deux equipes ne sont pas compliants. C’est pour ca qu’oracle pousse alinghi au MC. ils en beneficieraient et en ont besoin tout autant qu’alinghi. c’est donc un faux probleme et c’est pour ca qu’alinghi attend le plus longtemps possible (peut etre a tort, le track record 13/14 losses a la NYSC n’est pas en leur faveur). La strategie d’oracle c’est probablement de chercher a gagner sur d’autres tableaux des que le MC est accepte et c’est pour ca qu’alinghi chercher a retarder la presentation du bateau au IJ.

    • PetitLoup dit :

      Et moi je pense que USA sera difficile à stabiliser avec le mat voile pour vérifier sa conformité à la Notice de Challenge.
      Si il y a force 0 dans le port entre le 1er et le 6 février, ça pourra peut-être le faire, sinon imaginez de mesurer un MAXI, grand-voile haute,
      pour déterminer sa longueur/largeur exacte à la flottaison par force 2 ou 3.

      Ce que le GGYC veut obtenir par MC, c’est que la SNG ferme les yeux sur les dimensions annoncées de USA.

      Ps : Un porte conteneur chargé de pelures de bananes non CIC est attendu ces prochains jours à Valencia…

      @Tribormat : point 14. de la NOR, COMMUNICATIONS ENTRANTES OU SORTANTES interdites durant les courses

  28.  
Répondre


Creative Commons License
Blog Tribord Amure par Matthieu by Matthieu ROBERT est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.