Posts Tagged “Ed Baird”

Je ne pouvais pas passer sous silence la première place de l’équipe franco-allemande ALL4ONE dans l’épreuve du Louis Vuitton Trophy de Maddalena. Je ne peux pas aussi oublier de vous commenter les grosses contre performance de la semaine avec en particulier l’avant dernière place du defender de la Coupe de l’America en titre BMW Oracle Racing. Et comme je suis absent des ondes en ce moment les quelques infos glanés ici et là sur mon épreuve fétiche l’ America’s Cup.

Louis Vuitton Trophy, WSTA La Maddalena, Sardinia, May-June 2010. Day 3. TeamOrigin vs Emirates Team New Zealand

Paul Todd/outsideimages.co.nz/Louis Vuitton Trophy

Avant tout commentaire, je vous invite à suivre dès maintenant les épreuves de Sardaigne. Les demi finalistes sont connus. La premier duel commence à 11h et oppose Atermis contre Team New Zealand en trois matchs. La seconde demi finale oppose ALL4ONE à Synergy à suivre. Elles sont retransmises depuis hier jeudi en direct sur le site officiel: www.louisvuittontrophy.com . Ce site est très bien fait, il regorge d’information; des vidéos, des interviews, photos et compte rendu des matchs. Je note simplement (et ce n’est pas une critique) que le ton est à mon sens trop consensuel et manque un peu d’indépendance de ton. J’aimerais lire des commentaires un peu plus acerbe comme ceux que nous pouvons lire pour la prochaine Coupe du monde de foot. Oui je sais c’est mon boulot…

L’organisation

Depuis plus d’une semaine les meilleurs équipage du monde s’affronte sur des Class America prêtés par l’organisation dans un cadre magnifique avec du vent, du soleil, des filles et aussi plein d’argent. Après Nice et Auckland, les équipes de Bruno Trouble sont maintenant au point. Cet épreuve de Maddalena est un peu particulière puisqu’elle est coorganisé par le challenger of record Mascalzone Latino. Vincenzo Onorato, le patron du team (et de la société Moby, armateur méditerranéen) a voulu mettre le paquet sur l’épreuve. Il semble que se soit réussit. Seul bémol, le calendrier n’est pas optimum puisque l’épreuve a débuté en même temps que l’épreuve de World Match Race Tour de Germany et aussi l’étape de Sète en Xtrem 40. Les marins ont du faire leur choix, il manque par exemple Mathieu Richard à bord de Aleph. Et d’autre part ce n’est peut être pas très judicieux au niveau médiatique. D’un autre coté le calendrier est chargé et heureusement n’impacte pas le circuit de TP 52.

Dernier point, les voiliers sont prêtés par l’organisation à la différence de la Coupe de l’America où chacun utilise son voilier. L’avantage est bien sur de réduire les couts et aussi d’avoir des régates sur des voiliers équivalents. Les sportifs peuvent donc exprimer à fond leurs talents au grand dame des designers. Toutefois cela suppose que les voiliers utilisés soient de bonne qualité or Grant Dalton, le patron des kiwis a déclaré que les pairs de la Maddalena était des sous standard. C’était suite à une défaite contre ALL4ONE après la déchirure d’un génois. Est ce que le standard de Team New Zealand n’est pas aussi de la norme ?. En tout cas c’est une question à surveiller sachant que le matériel utilisé commence à dater et qu’il n’y a pas plus de développement sur ces Class America. Est ce que la WSTA (l’organisation) a les moyens d’investir ?.

ALL4ONE

Nous suivons maintenant depuis un an l’aventure de ALL4ONE. Cette équipe est le fruit de la fusion de l’équipe franco-française KChallenge (ex Areva en 2007) et de l’équipe Team Germany monté pour la feux 34ème Coupe de l’America par Jochen Schuemann soutenu avec beaucoup d’ambition par Audi. Sur le papier cette équipe a tout pour plaire: Sébastien Col à la barre est un des meilleurs match racers du monde (depuis longtemps dans le top 10 du World Match Racing Tour); Jochen Schuemann, champion olympique et double vainqueur de la Coupe de l’America avec Alignhi ( comme Yann Gouniot, régleur de GV); et aussi en autre une légende de la Cup Sphére au piano Albert Jacobsoone. Cette équipe s’est donné les moyens de réussir en organisation plusieurs sessions d’entrainement à Valencia et en essayant de conserver un groupe stable. Nous attendions de belles choses pour cette équipe qui se donne les moyens d’être au niveau des meilleurs.

Malheureusement nous avons été un peu déçu par les contre performances lors des épreuves de Nice et Auckland. ALL4ONE échoue à chaque aux portes des demi finals avec une place de cinquième. Quel est le problème ?. Pour une fois on ne peut pas comme souvent pour les équipes françaises parler d’un manque de moyen financier. Stephane Kandler, le boss, finance avec ambition et rigueur cette équipe depuis longtemps. Les équipiers ne sont pas payés comme sur une Coupe de l’America mais cela n’explique pas les faiblesses. Nous avons vu des bêtises tant en manoeuvre qu’en tactique que sur le départ qui sont difficilement explicable avec le niveau des gars à bord. On a parlé peut être d’un problème d’entente dans la cellule arrière, où l’on parle anglais, avec des fortes personnalités comme le kiwi John Culter, Johen et Seb, pas facile de se faire une idée sur la question…

ALL4ONE les winners

ALL4ONE sur la voie des victoires. Bravo !. © Bob Grieser/outsideimages.co.nz/Louis Vuitton Trophy

Mais la donne a changé, il y a quelques semaines sur le circuit Med Cup. ALL4ONE s’est engagé à la hâte sur le circuit TP52 avec un relatif vieux bateaux. L’équipage est proche de celui du Class America à la différence que Jochen est à la barre et Sébastien Col à la tactique; et John Cutler est sur un autre bateau. Et bien belle surprise, il termine avec un bon écart de point à la seconde place derrière les intouchable de Team New Zealand. Est ce que quelque chose à changer ? En tout cas ils ont gagné des matchs très difficiles à la Maddalena en réussissant de très belles choses en tactique. Ils ont battus les autres demi finalistes de la Maddalena, c’est de bonne augure pour la suite de l’épreuve.

ALEPH

Je ne peux pas les oublier, l’autre équipe française barré par le redoutable Bertrand Pacé: ALEPH. Il y a aussi plein de pote à bord, je suis un peu triste pour eux, ils terminent une nouvelle fois dans les tout dernier. Le scénario de la Maddalena semble le même que celui de Auckland. Ils sont à la fois les top killers et les boat killer. Ils ont réussi de très beaux coup en battant Team New Zealand à Auckland et par exemple BMW Oracle Racing en Sardaigne. Mais ils ont aussi écopé de grosses pénalité en point suite à des collisions. La plus importante a été la destruction de la paire prêtés par BMW Oracle Racing. Voici la vidéo de l’incident.

[media id=165 width=540 heigh=320 ]

Il s’agit clairement d’une mauvaise entente entre le barreur et le numéro un. Il manque un mètre, c’est énorme. Est ce que l’équipe a fait l’économie d’un système audio pour communiquer ?. Je fais faire ma petite enquête. Quoiqu’il en soit le problème pour ALEPH sont vraiment les moyens. Ils n’ont pas pu organisé la moindre session d’entrainement depuis que la structure existe. Ils ne sont pas présent sur un autre support comme le TP 52 ou le Farr 30. L’équipage est composé de beaucoup d’équipier dont naviguer n’est plus ou pas leur métier. Bref ils ont le potentiel mais je leur souhaite de trouver les moyens de l’exploiter.

BMW Oracle Racing, out

La grosse surprise à la Maddalena est l’éviction de grosse équipe à la suite du round robin. Le niveau de cette épreuve était encore un grand plus haut. En particulier c’était le retour dans le circuit de Ed Baird, le barreur winner de Alinghi en 2007 à bord de la légendaire équipe de Luna Rossa. Tout comme l’autre équipe italienne Azzura qui avait gagné à Nice, ils sont dans la seconde partie du classement. C’est également le cas de Team Origin qui semble avoir des soucis en ce moment avec le départ de Mike Sanderson sous la pression du bouillant Sir Keith Mills. Ce dernier vient de débaucher Grant Simmer qui est le premier grand nom qui quitte Alinghi (est ce que ça annonce la fin de l’équipe Suisse ?).

James Spithill se souvient il de comment marche un Class America ?.

James Spithill se souvient il de comment marche un Class America ?. © Bob Grieser/ousideimages.co.nz

Nous attendions aussi beaucoup le retour des détenteurs de la Coupe de l’America: BMW Oracle Racing. Et surtout le retour au match racing de James Spithill devenu aviateur à bord de USA 17 (DoGzilla). Nous n’avons pas été déçu, ils n’ont gagné que trois matchs sur 9. Comme le disent certaines mauvaises langues (même chez eux) ça fait bien aux navigants de descendre de leur nuage. Nous avons vu un defender effectivement un peu arrogant avec de nombreuses réclamations et soupçon d’influence sur le jury. On m’a relaté par exemple une bouée de porte mise à l’eau au dernier moment sans conteste en faveur des ricains. Mais le mieux est quand même la pénalité infligée aux néozélandais alors en tête face à BMW Oracle Racing où les arbitres ont décidés que les kiwis n’avaient pas assez de tension dans les bastaques… c’est sûr que Barker et ses pôtes ne connaissent pas les règlages ! . Heureusement le jury a décidé qu’il fallait rejouer le match, gagner à nouveau par Team New Zealand.

Et la Coupe de l’America

A votre avis cette contre performance peut elle avoir une influence sur le choix du support pour la prochaine Coupe de l’America ?. Est ce que BMW Oracle Racing ne serait pas enclin à choisir le multicoque où ils ont plusieurs longueurs d’avance ?. Personnellement et d’après les dernières rumeurs le monocoque aurait déjà été choisi. Paul Cayard (skipper de Artemis et directeur de la WSTA qui organise les LVT) dans une interview à Valencia Sailing dévoile que les nouveaux voiliers de la Coupe de l’America seront utilisé sur les Louis Vuitton Trophy dès 2012. La construction débutera en Juin 2011 pour une première mise à l’eau. La WSTA va en acquérir pour l’occasion. Il ne dit rien sur le processus de jauge, ni sur le type de bateau.

En tout cas il nous annonce plein d’épreuve à venir du niveau de la Maddalena, c’est génial !. Ce n’est pas la peine de bosser cette après midi… y a match !

Comments 8 commentaires »

Un petit retour rapide pour vous annoncer la conférence de presse du 6 mai prochain (2010) où le Golden Gate Yacht Club, détenteur et defender de la Coupe de l’America; et le Club Nautico di Roma, le challenger of record, vont faire quelques déclarations sur l’organisation de la 34ème America’s Cup.

Invitation Roma pour la 34 America's Cup

Personnellement je pense qu’il n’y aura pas beaucoup d’annonce. Nous devrions avoir l’année, probablement 2014, et peut être une orientation sur le support. Selon les dernières rumeurs, il est plus probable que se soit un monocoque. Le protocole de mise en place de la nouvelle jauge sera éventuellement dévoilé sous l’égide ou non de la World Sailing Tour Association. La WSTA est l’association (à but lucratif) qui organise les Louis Vuitton Trophy. Son directeur, Pau Cayard, a déjà décrit un éventuel processus. Il souhaite que les développements de départ soient mutualisés afin de limiter les côut. Les premières unités seraient des monotypes utilisés sur les Louis Vuitton Trophy.

Je doute qu’il y ait la moindre annonce sur le lien de l’épreuve. Pour l’instant à mon anémo personnel, il me semble que la région de San Francisco, est la côte même si les candidatures sont nombreuses que soit sur la cote Est que Ouest.

GGYC signe avec le Club Nautico di Roma l'accord pour la 34 America's Cup

GGYC signe avec le Club Nautico di Roma l’accord pour la 34 America’s Cup

Quoiqu’il en soit, après trois ans de guerre malsaine, nous sommes rentrés enfin dans une nouvelle erre qui semble plus constructive. Et j’ai comme l’impression que cette nouvelle période sera italienne. L’Italie mérite vraiment de ramener le trophée en Europe. Il n’y a pas moins que trois gros team annoncés pour le prochain Louis Vuitton Trophy de Maddalena dans quelques semaines: Mascalzone (le challenger of record), Azzura (vainqueur à Nice), et le retour de la mythique équipe de Luna Rossa. Dans cette dernière, on retrouve Ed Baird en provenance de Alinghi, Torben Grael, tacticien légendaire des Class America de Patrico Bertelli, et nombre de ces ex collègues qui étaient dernièrement chez BMW Oracle Racing dont Matteo Plazi le navigateur à bord de USA 17 (le tri à aile qui a remporté la 33ème America’s Cup).

Je suis un peu absent dernièrement mais rien que d’écrire ce billet m’a redonné la foi. A bientôt.

Comments 12 commentaires »

Comme promis voici la rubrique hebdomadaire avec tous les tweets de la semaine que vous avez bien sur pu suivre en direct sur mon twitter.

follow friday

La Coupe de l’America avec le hashtag #ac33 et la Louis Vuitton World Serie avec le hashtag #lvws ou plutôt avec son nouveau nom Louis Vuitton Trophy #lvt (par ordre chronologique, du lundi au vendredi matin):

  • #ac33 L’émir qui accueille Alinghi dans le collimateur de la justice US pour délit sexuel http://bit.ly/WWyZ7 c’est la mode F. Mitterrand, Polanski
  • America's Cup Emir SAUD AL-QASIMI Undermining US policy.

  • #ac33 RAK est devenu une base arrière pour l’Iran pour ces armes nucléaires http://bit.ly/pRVzn
  • #ac33 La Chronique de Bacchus « j’ai envie de voir Alinghi 5 passer la ligne à 40 noeuds! » http://bit.ly/1nWyK0 Moi aussi
  • #cata Gagner le Bol d’Or du lac Léman ? http://bit.ly/82dU7 avec un cata et 4 mats 100 m²
  • #ac33 Un gros paquet cadeau pour BOR 90 alias DoGzilla http://bit.ly/14OfOp Qu’est ce que c’est ? Un aile, donnez votre avis
  • #ac33 La SNG écrit au juge américain Kornreich http://bit.ly/1eYbLI Le GGYC a caché des informations aux juges en rapport au certificat de BOR90
  • RT @CupInfo: America’s Cup to remain a multihull event? Alinghi says yes, if they win in 2010. Report at LeTemps: http://bit.ly/tyLyG
  • #ac33 Ed Baird Interview http://bit.ly/chyO4 Navigué sur Alinghi 5 c’est comme être un petit enfant sur un grand cheval
  • #ac33 America’s Cup a besoin d’un nouveau management, dit Sir Keith Mills (Team Origin) – Telegraph http://bit.ly/RkEvD
  • #ac33 #isharecup #wmrt Ce que j’ai loupé ce week-end – 12/10/2009 http://bit.ly/P6snY mât aile (encore), procès, match race, isharecup
  • #acup Bruno Troublé nous parle de la Nioulargue http://bit.ly/CZDxs et un peu de la Coupe de l’America… merci pour la pub
  • #lvt All4One Une nouvelle équipe européenne pour le Louis Vuitton Trophy http://bit.ly/111EuO
  • #acup Doute sur la victoire Australienne dans America’s Cup en 1983 because It’s not 100% Australian http://bit.ly/4v0PFs Ce n’est pas vraiment nouveau comme information. John Bertrand nous le dévolait dans ce bouquin dispo en ligne
  • America's Cup Autralia 2 keel 1983

  • #ac33 BMW Oracle Racing passe au(X ?) moteur Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Comme attendu le Bol d’or a été l’attraction du week end avec ces centaines de bateaux dans un magnifique décor. La victoire est revenu à Foncia de Alain Gautier secondé par Michel Desjoyeaux, Jacques Guichard, Jérome Teillet, et Christophe Lassegue.
Bol d'or Mirabaud - Foncia -

Foncia victorieux du Bol d’Or 2009 -Copyright MyImage

C’est le plus long Bol d’Or depuis 1962, par exemple Ed Baird qui finit après 21h36 de course soit deux heures après les premiers et une heure après son boss Ernesto Bertarelli sur Alinghi 1, sixième. Les M2 plus léger que les M1 (la série des D35) ont failli créer la surprise dans ces airs légers. Au total, sur les 530 bateaux partis samedi à 10h, 64 seulement avaient eu le temps de franchir la ligne d’arrivée lors de la clôture de la régate dimanche à 16 h.

Bol d'or Mirabaud - Foncia

Foncia victorieux du Bol d’Or 2009 -Copyright MyImage

Après la disparation du circuit ORMA, les champions français du multicoque ainsi que ceux de la Coupe de l’America étaient ce week end sur le lac léman. Alain Gautier dans une interview à sports.fr nous dit qu’il continue de travailler pour Alinghi mais il ne pense pas être à bord pour le match en février prochain (Sport.fr). Christophe Lassegue, son équipier, est également un cupper (2000 et 2003 pour le Défi); il est particulièrement en forme cette saison car il a également gagné la première épreuve de du circuit X40, IShare Cup à Venise avec le Team Gitana. Je reparlerais de Christophe prochainement pour son autre métier en dehors de naviguer. En seconde position à deux minutes,Smart Home barré Frederic Le Peutrec était équipé par deux anciens cuppers Franck Citeau (6 Sens mais surtout spécialiste de cata) et Julien Cressant (BOR, Team Origin).

L’autre épreuve à l’honneur est bien sur l’Audi Med Cup de Marseille avec la brillante victoire de Emirates Team New Zealand avec Dean Barker à la barre. Je note également la belle cinquième place sur Bribon, le TP52 de roi d’Espagne, équipé par quatres français: Thierry Peponnet, Albert Jacobsoone, Gilles André et Sidney Gavignet. Afin d’éviter d’être accuser de partialité, il faut aussi noter que Russell Coutts, le CEO de BMW Oracle Racing termine sixième et prend la quatrième place du circuit dominé par les néozélandais.

Audi Med Cup 2009 Marseille - Emirates Team New Zealand

Dans un article de the Independant, Stuart Alexander nous apprend que les négociations pour l’organisation de nouvelles Louis Vuitton Pacific Series sont en cours. Alinghi aurait même accepté de discuter. On parle de nouvelles épreuves en Europe, aux Etats Unis, et en Australie. C’est une bonne nouvelle non ?.

Dans un autre registre, vous êtes conviés à une conférence sur la conquête de la Coupe de l’America, le 18 Juin prochain à Bordeaux en présence de Marc Pajot.

Bonne semaine.

Comments 9 commentaires »

Ce n’est pas un scoop, l’épreuve Marseillaise du circuit de TP 52, l’Audi Med Cup, est en cours. Les journalistes et photographes sont aux anges et ils n’hésitent pas à titrer que ce circuit est une sorte de mini Coupe de l’America. Je vous invite par exemple à lire le beau reportage en texte et en image sur le site du Point. Et bien je sais que l’America’s Cup fait toujours vendre même en France mais je ne suis pas d’accord.

Audi Med Cup Marseille 2009

Départ en TP 52 à Marseille. Photo par Thierry Seray à voir sur son nouveau site web: www.thierryserayphotography.com

Effectivement quelques stars de la Coupe de l’America sont présents en commençant Russell Coutts, le triple vainqueur de l’America’s Cup. On note également la présence de son grand rival néozélandais Dean Barker qui mène actuellement les débats. Du coté français, il y a également du monde avec Thierry Peponnet, ex barreur de KChallenge, champion olympique, qui officie sur le voilier du roi d’Espagne Juan Carlos Bribon. A bord il y a également à l’avant Gilles Andre et Albert Jacobsoone que j’avais interviewé pour vous lors de la Louis Vuitton Pacific Series (à relire ici).

Emirates Team New Zealand - Audi Med Cup Marseille 2009

Emirates Team New Zealand © Nico Martnez/Audi MedCup

Oui c’est vrai, le niveau sportif des participants est important et les régates sont magnifiques avec des écarts minimes. Mais nous sommes loin du niveau atteint sur la Coupe de l’America. Sur une campagne pour l’America’s Cup, les Class America sont utilisés à 80% en entrainement et le reste en régate. Ce rapport est totalement inversé avec les TP 52 qui s’entraine quelques jours dans l’année. Les marins le savent très bien car au lieu de recevoir un salaire permanent, ils sont payé à l’épreuve.

Audi Med Cup -TP 52 Quantum

Quantum, Audi Med Cup – © Gilles Morelle

Au niveau design des bateaux et des voiles, ces voiliers sont super intéressant mais les moyens mis en œuvre n’ont rien à voir même si la qualité du travail réaliser est magnifique. Ce circuit ne participe en aucun cas à l’innovation au monde la voile comme on peut le faire dans une équipe de la Coupe de l’America. Une saison de TP 52 dure une année alors qu’une campagne se prolonge sur plusieurs années. On se souvient que le 3DL sont apparus sur les Class America à San Diego avant de se généraliser. Dans de nombreux domaines la Coupe de l’America est moteur, comme la F1 pour l’automobile. Il ne fait pas de doute que les campagnes de Alinghi et BMW Oracle Racing vont propulser le monde du multicoque dans un autre univers. Il suffit de poser la question à Franck Cammas.

Loin de moi de dénigrer ce superbe circuit qui a le mérite d’être très bien médiatisé comme celui de X40 IShare Cup. C’est clairement l’avenir de la voile. Le TP 52 reste un circuit de riche propriétaire qui s’offre les meilleurs marins du monde. D’ailleurs au même moment on peut retrouver beaucoup de marin de la Coupe de l’America à Porto Cervo en Sardaigne pour Loro Piana Superyacht.

[media id=55 width=540 height=320 ]

C’est sympa le Wally quand même. Par contre c’est peut être sportivement moins intéressant que le TP 52 ?. Sinon pour ne rien oublier il y a la Swiss’s Cup qui continue ce week end avec Le Bol d’Or. Est ce que Ed Baird va enfin battre son patron Ernesto Bertarelli ?. Qui prend les paris ?.

Comments Pas de commentaire »

Après avoir accusé un membre de BMW Oracle Racing d’espionner ces installations, Alinghi préfère nous livrer eux même quelques images de leur maxi multicoque que nous avons surnommé Cheesezilla. Voici les images en provenance d’Alinghi TV.

[media id=52 width=540 height=330 ]

Est ce que vous y voyiez des choses intéressantes ?.

Le reportage est comme d’habitude magnifique même si c’est vrai que l’on ne voit pas grand chose. Diffcille en effet de se faire une idée de la structure du voilier avec les bribes d’image que l’on voit. On ne connait également pas la date des images qui pourrait nous donner quelques indications sur l’état d’avancement des travaux. En tout cas j’aime beaucoup ces images de sportif, de designer, de boat builder qui ont les yeux rêvés sur leur bébé. Sur ce blog j’ai toujours souhaité l’accent sur les hommes car c’est pour moi la vraie richesse de la Coupe de l’America. Voici un ensemble de photo des membres d’Alinghi, avec des têtes bien connu comme Ed Baird, Grant Simmer, ou Alain Gautier et aussi beaucoup de tête moins connu. Comme je l’avais fais pour le design team de BMW Oracle, je vous invite en commentaire à nous donner des noms.

[flickrset id="72157618948842044" thumbnail="square" overlay="true" size="original"]

L’America’s Cup est une affaire d’homme et comme dans toute entreprise de salarié. Dans une équipe comme Alinghi et BMW Oracle Racing, on parle de 100 à 200 employés. Beaucoup d’entre eux avaient des contrats initialement prévu pour la Coupe de l’America de Juillet 2009 même chez les américains. Ils arrivent donc à échéance prochainement. Il y a une rumeur de licenciement de 8 personnes sur Sailing Anarchy. J’imagine bien que comme toute entreprise, tous les contrats ne sont pas renouvelés et pour la petite information c’est également le cas chez Alinghi.
MISE A JOUR: Il semblerait selon BYM News qu’il y aurait eu un suicide dans le staff de BMW Oracle.

Pour conclure ce billet, je rappelle que se coure actuellement l’étape allemande du World match racing tour et que Mathieu Richard était en tête.

Comments 57 commentaires »

Ce long week end a été encore l’occasion de nombreuses navigations, j’espère que vous avez profité du beau temps et du vent. Comme d’habitude la Coupe de l’America n’a pas voulu resté en dehors du buzz avec quelques annonces comme toujours plus ou moins intéressantes.

Je vous l’annonçais il y a une semaine Alinghi a décidé de s’entrainer pour l’année à venir sur le lac léman en multicoque en prévision du DoG match. Alors que Valencia semblait être la base privilégiée de préparation des Suisses, leur monstre, Cheesezilla, va être assemblé à Villeneuve et navigué sur le lac dans des délais que nous ne connaissons pas encore (voir les photos de la tente et des plans ici). J’en profite pour appeler mes lecteurs qui habitent dans le coin à m’envoyer des photos régulièrement pour que l’on puisse se faire une idée de l’avancement des travaux (mon email est dans la rubrique A Propos).

Alinghi D35

Alinghi en D35 la saison prochaine – Photo Jean-Marie Liot

En fin semaine dernière Alinghi nous annonçait également que après une saison de X40, ils concentraient tout leur moyen sur le circuit Suisse de D35 (Source Alinghi). Le boss, Ernesto Bertarelli est un habitué et il repart à nouveau sur SUI 1 avec à son bord, un équipage plutôt francophone où j’ai noté par exemple la présence de Tanguy Cariou, un ancien de KChallenge. De son coté Ed Baird qui avait couru l’année dernière en X40, embarque sur le D35 Sui 6 avec Brad Butterworth. Je m’étonne un peu de cette volonté de vouloir courir sur un lac dont la navigation est bien particulière alors que le Deed of gift stipule que le duel doit se dérouler en mer. Est ce une volonté politique ou une stratégie sportive, qu’est ce que vous en pensez ?.

Larry Ellison veut acheter la Coupe de l'America. Pas aussi facile que pour Sun

Larry Ellison veut acheter la Coupe de l’America. Pas aussi facile que pour Sun

Du coté judiciaire, après la procédure de BMW Oracle Racing contre les suisses concernant la date, on a appris ce week end que Alinghi avait riposté également en entamant une nouvelle action en justice pour non présentation du certificat du voilier américain DoGzilla. L’objectif est clair, retardé le DoG match afin que les Suisses bénéficient de plus de temps de préparation. Une rumeur court selon laquelle DoGzilla ne serait pas le voilier destiné au DoG match d’où le retard du certificat. C’est assez peu probable par contre il est clair que DoGzilla va être sensiblement modifié et va probablement resté encore à San Diego comme l’ensemble de l’équipe de design qui se prépare pour une longue campagne de préparation aux Etats Unis.

Pour finir voici une image en provenance de la cérémonie de America’s Cup Hall of fame.

John Longley, une légende australienne de la Coupe de l’America

Cette cérémonie américaine rappelle les heures de gloire de la Coupe de l’America quand elle se jouait aussi sur l’eau…

Bonne semaine et j’attends vos photos en provenance de Genève.

Comments 5 commentaires »

Vous avez loupé la double victoire de la France dans la Nation Cup au Brésil !.
Claire Leroy (skipper) entourée de Marie Riou (tactique), Elodie Bertrand (régleuse) et Claire Pruvot (numéro 1) gagne chez les filles et chez les garçons Damien Iehl (skipper) équipé Devan Le Bihan (régleur), François Verdier (numéro1) et Fred Guilmin (tactique et Grand Voile) s’impose également.

Nation Cup Damien Iehl

L’équipage de Damien Iehl vainqueur de Nation Cup.

Sur le même continent, Mathieu Richard termine quatrième de la Congressional Cup en échouant de demi finale face au vainqueur de l’épreuve, le suédois Berntsson. Voici quelques images de ces phases finales (via t2p.tv).
[mediaplayer src="http://www.t2p.tv/free/cc095b.wmv" ]

Le match racing fait l’actualité en ce moment car la France est sur les plus hautes marches. L’occasion pour le plus grand nombre de découvrir une discipline fantastique, malheureusement c’est assez compliqué à suivre. Il va vraiment être nécessaire que je vous fasse quelques billets sur le sujet avec l’aide de nos champions ( ça vous intéresse ?). Il ne faut pas oublier un autre champion du week end: Pierre Antoine Morvan qui remporte le championnat de France.

Je vous invite à lire deux interview intéressante: Sur Nautics News, Nicols Gilbert a interrogé Mathieu Richard sur sa vie de Math racers. Il nous y explique que se ne sont pas des professionnels mais qu’ils rêvent de le devenir grâce à la Coupe de l’America… c’est pas gagné. L’autre itv concerne le barreur d’Alinghi, Ed Baird, qui revient cette année sur le circuit de match race en attendant le retour de la Coupe de l’America. Il nous dit que le niveau du World Tour est bien plus haut qu’il y a quelques années. C’est à lire sur Seahorse et c’est gracieusement traduit par Adonnantes.

Sinon cette semaine nous aurons peut être le résultat du procès….

En attendant ce site est toujours en black out contre la loi hadopi dont le débat reprenne ce lundi. Les dernières nouvelles sur ce front sont le ralliement du coté des opposants à ce texte du chanteur Cali que les artistes en marrent que l’industrie de la musique se gavent sur le dos des artistes (à lire ici):

il faut quand même faire le ménage chez nous, [...] on ne peut pas traiter de voleur un jeune qui télécharge alors que c’est nous les voleurs [...] les producteurs de disque se font des marges énorme, et ce que nous [les artistes] récoltons est tout de même très minime

Il ne faut pas hésiter à faire pression sur votre député pour qu’il ne vote pas cette loi, en évitant de s’abstenir, qui est de toute façon contraire au loi européenne (voir ici). Si vous avez un peu de temps je vous invite aussi à écouter Jacques Attali qui nous explique que les artistes doivent justement s’opposer rapidement à cette loi et proposer eux mêmes la licence globales (comme à la radio).

Bonne semaine à tous. Bon courage pour le taff.

Comments 4 commentaires »

Creative Commons License
Blog Tribord Amure par Matthieu by Matthieu ROBERT est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.